Aujourd’hui en France, chaque Français jette en moyenne 573 kg de déchet par an. Notre sur-consommation et nos modes de vie nous mènent droit à la catastrophe écologique. Comme l’indique l’ADEME, l’Agence de la transition écologique, la quantité de déchets a doublé ces 40 dernières années à cause de la population qui augmente mais aussi de la surconsommation de produits éphémères, c’est à dire des produits jetables et suremballés. Mais que deviennent ces déchets ?

Le traitement des déchets en France : quelle partie des déchets est réellement recyclée ?

recyclage France

De plus en plus de déchets sont recyclables et recyclés et c’est même devenu un argument de vente pour les industriels qui utilisent le plastique à outrance en nous disant que ça sera recyclé. Mais dans les faits, qu’en est-il réellement ?

En théorie, le recyclage est une bonne idée car cela permet d’utiliser à nouveau les matières pour créer un nouveau produit. On économise donc des matières premières et de l’énergie, tout en réduisant la quantité de déchets à traiter. Mais dans la pratique, le recyclage ne concerne que 65% de nos déchets. 27% des déchets sont mis en décharge et 7% sont incinérés. Et ce taux varie selon la matière.

National Geographic explique par exemple au sujet du plastique qu’à l’échelle mondiale « seuls 9 % de ces déchets ont été recyclés. L’immense majorité, soit 79 %, est en train de s’amonceler sur les sites d’enfouissement des déchets » (source). Concernant la France, on peut se dire que nous sommes un pays développé avec beaucoup plus de moyens. Et pourtant, le site du gouvernement Français indique qu’en France « seuls 22% des déchets plastiques et 26% des déchets d’emballages plastiques sont recyclés. » (source 2016).

Contrairement au plastique, le verre ou le carton vont être mieux recyclés en France (le verre a un taux de recyclage de 86 % et les papiers-cartons 64 %).

Le recyclage des matériaux est donc inégal et même en étant recyclable, les matériaux ne seront pas forcément recyclés et vont finir incinérés ou dans des décharges/sites d’enfouissement.

recyclage France

Pourquoi le recyclage est l’ennemi de l’écologie ?

Le recyclage peut être une bonne idée mais il faut avoir conscience que c’est une solution qui a tout de même des impacts sur l’environnement. Il ne faut pas oublier l’impact lié au transport, l’énergies et l’eau nécessaire au processus…

Par ailleurs, certains matériaux perdent en qualité au fil des cycles de recyclage, nécessitant l’ajout de nouvelles matières vierges et beaucoup de matières ne se recyclent pas à l’infini.

De plus, le recyclage peut engendrer de nouveaux problèmes. Le recyclage du plastique permet par exemple de faire des vêtements en polyester mais malheureusement, des microparticules de plastique partent dans les eaux usées à chaque lavage et malgré le traitement des ces eaux, on retrouve des microparticules de plastique dans l’eau potable du robinet.

recyclable matériaux

Il faut donc garder en tête que :

  • Ce n’est pas parce que c’est recyclable que c’est recyclé.
  • Le coût écologique et financier du recyclage est important
  • Le recyclage à ses limites dans le temps pour plusieurs matières.

On retrouve la mention « recyclable » sur de nombreux emballages et le consommateur peut acheter en pensant à tord que le déchet sera ensuite revalorisé.

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Pour éviter les emballages inutiles, favorisons les produits en vrac, les contenants consignés, les matières mieux recyclés comme le métal, le verre ou encore le carton et achetons directement chez les producteurs en circuit court.


recyclable matériaux

En savoir plus