Tifenn et Kevin ont respectivement 26 et 27 ans. Après leurs études (gestion des associations pour Tifenn et STAPS pour Kevin), le couple a décidé de travailler dans l’hôtellerie et la restauration pour mettre un maximum d’argent de côté pour financer un voyage de plusieurs mois en van avec leur chien Bidule. Ce premier voyage où ils ont goûté à la vie en van a changé leur vie. Depuis, ils alternent le travail saisonnier et la vie nomade dans le fourgon qu’ils ont aménagé. Depuis 5 ans, leur équipe s’est agrandie avec l’arrivée de Oups, leur chat, et la naissance de leur fille Anna en 2020. Maintenant, ils profitent de la vanlife en famille.

Les débuts de la vanlife : des envies de voyage

Tifenn a toujours rêvé de partir en sac à dos et elle s’était toujours promis de le faire après ses études mais sa rencontre avec Kevin a un peu changé ses plans. Alors qu’elle venait tout juste de terminer sa licence, ils ont décidé d’aménager ensemble et ont rapidement commencé à travailler à Clermont Ferrand.

Au début, ils étaient pris dans leur quotidien, étaient heureux dans leur appartement et dans leur vie de couple. Mais au fil des mois, ils ont avons tous les deux ressentis le besoin de partir, de voir ce qu’il se passait ailleurs. La ville les étouffait, et ils ne s’épanouissait plus dans leurs boulots respectifs. Ils se sont alors dit qu’ils étaient jeunes, qu’ils avaient encore plein de choses à vivre avant de s’ancrer quelque part. 

Ils ont donc commencé à réfléchir à un projet de voyage et le voyage en van ne s’est finalement présenté comme une évidence. Tifenn rêvait de voyager en sac à dos mais comme Kevin avait adopté Bidoule avant leur rencontre, ce projet semblait compliquée avec un chien. Le van leur permettait donc d’avoir une certaine indépendance tout en ayant un lieu où le chien allait se sentir chez lui.

Dès qu’ils ont eu ce projet en tête de voyage en van, ils ont tout fait pour y arriver. Ils ont travaillé à fond pour mettre un maximum d’argent de côté et ont essayé de faire le plus d’économies possibles.

Ils n’avaient pas de date de départ impératif mais le but était d’épargner pour acheter un vehicule et pouvoir voyager de longs mois.

Sauf qu’ils se sont fait cambrioler leur appartement en août 2016. Cet évènement a été le déclic. Le départ était nécessaire. L’argent de l’assurance les a aidés à acheter leur premier van et leurs économies à l’aménager et à financer leur voyage. Ils ont attendu la fin de leurs contrats de travail respectifs à la fin du mois de février 2017 pour partir.

vanlife

Un premier tour d’Europe à bord de leur Renault Trafic L2H1

Le couple voulait un petit van pour être « passe partout ». Au départ, Tifenn et Kevin rêvaient d’un petit VW déjà aménagé avec un toit relevable mais c’était non seulement cliché mais également totalement hors budget. À cette époque, les vans aménagés étaient peu nombreux et ceux déjà aménagés était « impersonnels ». Ils ont donc eu l’idée de se lancer dans l’aménagement d’un utilitaire. C’était un gros défi car ils savaient à peine ce qu’était un tournevis ! Tifenn nous explique « En plus, en 2016, il n’y avait pas autant d’informations sur les vans, les aménagements « faits maison » et encore moins sur les voyages en Europe à bord de ce genre de véhicule. Ça se faisait, bien sûr, mais ce n’était pas aussi « démocratiser » et populaire alors on a fait comme on pouvait, avec les moyens du bord ! ». Ils avaient seulement 8 000€ pour l’achat du véhicule et pour son aménagement.

Ils ont choisi un Renault Trafic L2H1 de 2005 qui leur avait couté 5000€. Ils ont ajouté environ 3000€ d’aménagement.

Ils ont mis deux mois et demi à l’aménager en y consacrant seulement les week-ends. L’aménagement était assez rudimentaire. Ils avaient fabriqué une banquette convertible en lit, installé un réchaud à gaz et des jerricans d’eau. Ils avaient aussi une petite installation électrique et une douche 12. Ils se sont dit que c’était suffisant pour les mois de road trip qu’ils avaient prévu sans réellement savoir combien de temps ils allaient vraiment partir. Ils sont partis sans date retour et ont voyagé au grès de leurs envies, des rencontres et de leur budget. Ils ont ainsi voyagé en Irlande, Ecosse, Allemagne, Autriche, dans les Balkans puis en Espagne et au Portugal. 

voyager en van

Vanlife : après leur premier voyage, ils décident d’aménager un nouveau van pour y vivre et voyager

Ils sont finalement rentrés en France après ce premier voyage de 9 mois car leurs comptes en banque étaient presque à zéro. Mais au retour en France, ils n’avaient aucune envie de retrouver leur « vie d’avant ».

Ils avaient gouté à la liberté que procurait ce mode de voyage, au changement perpétuel et au jardin qui change (presque) tous les jours. Tifenn dit « On y a pris (trop) goût ! Difficile pour de revenir en arrière ».

Sauf que l’hiver arrivait… Ils ont alors eu l’idée de travailler en station de ski dans la restauration pour pouvoir, là encore, mettre un maximum d’argent de côté. L’objectif ? Acheter un véhicule plus grand et l’aménager avec plus de confort pour y vivre à l’année. Ils étaient séduits par la Vanlife, par la vie nomade rythmée par le travail saisonnier pour gagner leur vie et les voyages à bord d’un fourgon tout confort (douche et toilettes à l’intérieur, frigo, lit fixe, banquette…). Avant ce premier voyage, ils n’avaient pas vraiment envisagé de vivre en van mais depuis, la vanlife était devenue une évidence.

vivre en van

Avec l’argent qu’ils ont pu économiser en faisant une saison au ski, le couple a décidé d’acheter un nouveau van, un Fiat Ducato L4H3, plus grand, qu’ils ont mieux aménagé.

Tifenn explique « Notre deuxième van nous a permis de voyager à travers la France et les pays scandinaves pendant plus d’un an mais nous avons fini par changer pour un autre type de véhicule : Un VW Crafter L3H3 4×4, que nous avons, là encore, aménagé et homologué nous-mêmes (jamais deux sans trois comme on dit !). »

En effet, le couple a décidé de changer une nouvelle fois de van après plusieurs mois pour en aménager un qui leur permettrait de sortir des sentiers battus. Tifenn et Kevin ont également ressenti le besoin d’avoir un espace de vie plus grand, réellement adapté pour trois personnes.

Tifenn nous dit : « L’envie d’agrandir la famille était bien présente alors l’aménagement de ce dernier fourgon a été pensé pour accueillir un bébé. Et à peine un an après son achat… Anna nous a rejoint, pour notre plus grand bonheur ! ».

vivre en van en famille
vanlife

Leur van actuel est donc équipé d’un véritable coin cuisine avec gazinière trois feux et four, un évier et un frigo. Ils ont également une banquette qui se transforme en lit à l’aide d’un système de « lit peigne », une table amovible, une douche fixe, des toilettes chimiques amovibles, de nombreux rangement et le gros plus : un toit relevable pour pouvoir diviser les espaces de couchages.

Ils ont une installation GPL avec un réservoir de 6L pour le gaz, 80L d’eau dans une réserve fixe et 20L dans un jerrican et une installation qui nous permet d’être totalement autonome (selon nos besoins) : un panneau solaire de 365W, une batterie lithium de 200AH, un chargeur alternateur DCDC de 50AH et ils ont aussi la possibilité de se raccorder au réseau 230v s’il le faut ! 

La vie en van, un mode de vie qui n’est pas adapté à tous

Même si ce mode de vie séduit de plus en plus, Tifenn tient à nous dire que la vanlife n’est pas adapté à tous. Elle explique :

« Ne pas vivre à un endroit fixe nous ouvre le champ des possibles. On ose, on expérimente. Ça nous pousse à toujours nous adapter et à sortir de notre zone de confort. Le principal avantage est que nous pouvons bouger au grès des envies, des projets, des besoins presque sans nous poser de question car nous avons tout dans notre maison sur roues. Bien sûr, ce serait mentir de dire que ce mode de vie est agréable tous les jours. C’est tout simplement faux. La logistique (trouver, de l’eau, du gaz, des machines à laver…) pèse parfois quand on voyage sur le long terme. Le manque de stabilité également. Ça a un côté excitant de vivre un peu au jour le jour mais parfois, ça nous manque de pouvoir faire du sport en équipe, avoir des habitudes, de ne pas se poser la question sur l’endroit où l’on dormira ce soir ».

Pour le moment, après près de 5 années de vie sur les routes en van, en alternant les saisons et la vie nomade, le couple apprécie leur mode de vie. Ce qu’ils aiment particulièrement c’est la possibilité de repartir facilement vers d’autres horizons pour de nouveaux projets, pour le travail ou pour un voyage car ils ont leur maison sur roues. Tifenn explique « Tant que ce sera comme ça, pour chacun de nous, et que ça restera possible, nous poursuivrons notre vie nomade. Cependant, nous ne fermons pas la porte à la sédentarité. Bien au contraire. On se laisse le choix, on s’écoute et nous verrons bien où le vent nous mènera. »

Un guide pratique pour aider tous ceux qui veulent aussi se lancer dans la vie nomade

En 2021, après des mois d’écriture, le couple a publié un guide pratique sur la vie nomade intitulé « Voyager en van« .

Tifenn nous explique l’idée derrière ce livre :

« Nous avons écrit notre livre « Voyager en van » pour partager notre expérience de vie et de voyage en van à travers la France et l’Europe mais surtout, pour donner toutes les clés pour que chacun puisse se lancer dans ce genre d’aventure sereinement que ce soit pour les week end, les vacances, pour un voyage au long cours ou pour la vie ! En étant seul(e), en couple ou en famille. 

Du choix du véhicule à différents itinéraires en passant par la préparation d’un voyage, le quotidien en van (trouver de l’eau, un spot…), la vie nomade… Nous avons détaillé chaque sujet en essayant d’être le plus objectif possible tout en y ajoutant des conseils, des astuces et des anecdotes. On y parle aussi du côté moins glamour de la vie en van et des réalités auquel les voyageurs sont confrontés. Finalement, nous avons écrit LE livre que l’on aurait aimé avoir entre les mains quand nous avons commencé à avoir ce projet de voyage en van, en 2016. 

Nous sommes très heureux que la maison d’édition Jouvence nous ait donné l’opportunité de réaliser ce projet ! Nous aimons partager nos astuces, nos découvertes sur les réseaux sociaux mais là, ça a pris une tout autre dimension avec le livre. On a adoré l’écrire et on aime encore plus l’idée qu’il puisse aider les gens à se lancer et/ou à en savoir plus ce mode de voyage et de vie ! ».

Pour acheter le livre :

Tifenn et Kevin se sont également lancé dans un nouveau projet. Ils sont en effet en train d’aménagé un nouveau van pour sortir un livre sur l’aménagement de van. On a hâte de voir le résultat 🙂

En savoir plus