Les différents types de cartes grises pour van et fourgon : VASP, CTTE et VP

Quand on achète un van aménagé ou à aménager, il faut bien vérifier sa carte grise et particulièrement la mention indiquée en J.1 : genre national. Généralement, quand le véhicule fait moins de 3,5 tonnes, il est indiqué VP pour Véhicule particulier, CTTE pour Véhicule utilitaire et/ou de société ou VASP Caravane pour Véhicule aménagé.

Ces 3 principaux types de cartes grises sont adaptés pour des utilisations bien différentes. Chacun à ses avantages et ses contraintes réglementaires.

Volkswagen T3 VASP
T3 van aménagé

Quand la carte grise CTTE ou VP reste la plus adaptée ?

Vous avez un utilitaire avec la mention CTTE ou une voiture avec la mention VP et vous ne savez pas si vous devez la passer en VASP Caravane ou non. C’est légitime. C’est une question que beaucoup de gens se posent. Dans certains cas, il n’est pas utile de changer le genre du véhicule.

Vous ne souhaitez pas vivre à l’année dans votre van. Vous souhaitez garder une bonne modularité d’utilisation, par exemple en gardant la possibilité de remettre des sièges à l’arrière ou en vidant complètement votre fourgon pour transporter du matériel.

Il vous est alors possible d’opter pour un aménagement amovible. C’est une excellente solution pour faire des courts voyages. Il existe des kits complets créés par des professionnels. Mais vous pouvez aussi créer vous-même ce genre d’aménagement si vous êtes bricoleurs.

Attention, cette solution ne vous exempte pas de respecter les règles de sécurité d’usage.


Quand est-il nécessaire de passer son van aménagé en VASP caravane ?

Si vous souhaitez installer un aménagement fixe, notamment si vous souhaitez vivre à l’année dans votre fourgon, il est absolument indispensable de passer son véhicule en VASP caravane. Cette démarche est vue comme très contraignante par de nombreux vanlifers qui préfèrent trouver des astuces pour continuer de rouler sans passer en VASP. Nous le déconseillons formellement et nous allons vous expliquer pourquoi.

Pour passer avec succès le contrôle technique de son fourgon aménagé

Si vous avez un aménagement fixe lors de votre contrôle technique périodique et que vous n’êtes pas en VASP Caravane, le contrôleur ne pourra que vous refuser le contrôle technique. Vous devrez passer en contre-visite en retirant au préalable l’ensemble de votre aménagement.

D’après la réglementation, un véhicule doit passer en VASP Caravane quand il comporte un aménagement fixe avec les éléments suivant :

  • des sièges
  • une table
  • un coin cuisine
  • des lits ou des couchettes obtenues en convertissant (ou pas) les sièges
  • des espaces de rangement.

Si vous n’avez pas l’ensemble de ces éléments, vous ne pouvez pas prétendre au genre VASP Caravane. Pour autant, cela ne signifie pas que vous pouvez rester légalement avec une carte grise CTTE ou VP. Il existe une tolérance quand vous êtes en cours d’aménagement. Mais il s’agit d’une tolérance passagère (et encore, il faudra réussir à convaincre le contrôleur de votre bonne foi).

van aménagement amovible

Pour vivre dans un aménagement sécurisé

Quand on parle de VASP, on s’attarde bien souvent sur la contrainte réglementaire et trop rarement sur l’intérêt réel de cette démarche. L’intérêt principal est bien sûr de garder des vans aménagés sécurisés au maximum. Les normes en place n’ont pas pour but d’embêter les usagers mais de les protéger en assurant une bonne aération, une sortie de secours accessible, une installation au gaz qui ne fuit pas…

Pour avoir un van aménagé correctement assuré

En cas d’accident, l’homologation VASP Caravane peut tout changer. Et ce pour deux raisons :

  • La première raison, comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, c’est qu’en étant assuré pour un véhicule VASP vous serez bien mieux indemnisé car votre aménagement sera pris en compte au même titre que le véhicule en lui-même. Quand on passe beaucoup de temps et qu’on dépense de l’argent dans un aménagement, ce serait dommage de tout perdre dans un accident, même quand on n’est pas responsable.
  • La seconde raison est encore plus importante. Si votre véhicule ne respecte pas la réglementation du genre national indiqué sur la carte grise, par exemple si vous êtes CTTE mais que vous avez un aménagement fixe, votre assureur peut se retourner contre vous. Non seulement cela signifie que vous n’aurez pas d’assurance pour couvrir les frais engendrés par l’accident, mais en plus vous risquez une peine de prison et une grosse amende.

Pour les véhicules utilitaires, l’homologation VASP vous permet d’éviter les contrôles anti-pollutions

C’est plus un détail, mais c’est tout de même un avantage non négligeable. Si vous avez un utilitaire, vous devez passer chaque année un contrôle anti-pollution. C’est à la fois une perte de temps et un coût puisqu’il faut payer environ 30 euros chaque contrôle. Et si le fourgon ne réussit pas le contrôle, il faudra payer des réparations.


Pour donner plus de valeur à son van aménagé

Si vous parcourez les sites de petites annonces, vous constaterez que les véhicules VASP sont généralement plus chers que les autres véhicules (pour un modèle équivalent). La différence peut être assez importante et c’est normal. En achetant un van aménagé VASP, vous vous évitez bien des problèmes. Certes, l’homologation a un coût (environ 500 euros), mais elle donne aussi de la valeur que vous retrouverez au moment de la revente.

passer la nuit en van VASP

Pour résumer, l’homologation VASP n’est pas à prendre à la légère. Vous pourrez lire sur certains sites des informations qui donnent à croire le contraire, mais c’est un leurre. Nous vous conseillons donc de ne pas suivre ces conseils au risque de vous trouver dans de sales draps.

Si vous êtes en train d’aménager vous-même votre van, il n’est pas beaucoup plus contraignant ni plus cher de suivre les normes VASP. Si votre fourgon est déjà aménagé et ne respecte pas les normes, ce sera plus contraignant de faire évoluer l’existant, mais c’est un mal nécessaire.

Le principal regret que l’on peut avoir au sujet de l’homologation VASP Caravane, c’est le manque d’informations officielles et la fiabilité toute relative des informations des blogs spécialisés. Les normes VASP sont complexes et trop souvent soumises à interprétation. D’ailleurs, cela rend le processus d’homologation assez hasardeux puisque tout dépend de l’avis du contrôleur qui va s’occuper de votre fourgon.

Voici un PDF officiel pour vous aider à constituer votre dossier VASP et pour vous donner un extrait de la réglementation : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/RTI03.5.1_01.11.2017_autocaravane.pdf

En savoir plus