Des Tiny Houses en plein centre-ville contre la crise du logement ? C’est ce que propose cet architecte allemand. Face à l’explosion des prix du logement et au manque d’espace dans les grandes villes, l’architecte berlinois Van Bo-Le Mentzel et son collectif Tiny House University (TinyU) ont lancé en 2017 la Tiny100. Le but : permettre à toutes les personnes qui ne peuvent pas se loger à cause des loyers excessifs d’avoir un toit.

Le projet de la Tiny100, une Tiny House contre la crise du logement

La Tiny100 est une petite maison sur roues, de 6.4m² au sol et 3m60 sous plafond, destinée aux capitales européennes. Le logement comporte une kitchenette, un poêle à bois, un lit, un bureau, des toilettes et même un canapé, pour 100€ par mois (chauffage et connexion Internet compris !). Plusieurs Tiny100 peuvent être modulées et assemblées pour former un lieu plus spacieux. Ce type de logements est essentiellement destiné aux étudiants, aux travailleurs précaires, aux célibataires, aux migrants, aux familles qui ne peuvent pas se payer un loyer.

Un Toit pour tous : les Tiny Houses, une solution économique

Ce n’est pas la première fois que Van Bo-Le Mentzel fait parler de lui ! En 2010, il avait créé la 24 Euro Chair, une chaise à monter soi-même, pour 24€, à partir d’une latte de parquet. Sa philosophie se résume en deux mots « Schlicht sticht » : se démarquer en toute simplicité. Il affirme, à propos de la Tiny100 : « nous ne manquons pas de place, nous manquons d’imagination ». Pour lui, le habiter en ville ne devrait pas être un privilège. Avec un loyer de 100 euros/mois, tous les frais liés à la construction et à l’entretien de la Tiny House seraient couverts. Avec son projet de Tiny100, il voulait montrer qu’on peut très bien mettre en place des solutions peu onéreuses pour ceux qui souffrent aujourd’hui du mal-logement.


Le collectif envisage de créer une résidence à Berlin, composée de tiny houses assemblées autour d’un espace commun, afin de dénoncer la flambée des prix de l’immobilier. En Allemagne, où il n’y a pas de revenu minimum, certaines personnes vivent avec 400€ par mois. 

Vingt tiny houses, parmi lesquelles la Tiny100, ont été exposées dans les jardins de la Bauhaus-Archiv de Berlin, puis au festival Tiny World Urania. L’esprit de la Tiny House University est inspiré de l’architecture Bauhaus et de la philosophie sociale de Leopold Kohr, résumée par son célèbre « Small is beautiful » (le petit est beau).

Van Bo-Le Mentzel

En savoir plus