La terre est un matériaux économique, souvent disponible à l’endroit même de la construction. Les constructions en terre existent depuis des milliers d’années partout dans le monde :  en France dans des régions comme en Bretagne ou en Normandie, en Grande-Bretagne, en Europe du Nord, au Moyen-Orient, en Afrique de l’Ouest, en Chine ou encore au sud-ouest des États-Unis. Peu à peu abandonnés, ces techniques de construction reviennent au goût du jour car elles présentent de nombreux avantages : en plus d’être économiques et écologiques, elles sont résistantes car, bien conçues, elles peuvent durer plusieurs centaines d’années. Elles ont aussi une bonne résistance au feu et aux tremblements de terre.

construction terre
@Sasha Rabin de Earthen Shelter

Pourquoi construire une maison en terre ?

  • Les maisons en terre sont économiques

Le matériau principal est la terre qu’on trouve généralement sur place. Le sol est constitué de plusieurs strates. En surface il y a la terre végétale qui contient des résidus végétaux. Ensuite il y a la couche de la “terre minérale”, sans résidus. C’est cette dernière qu’on va utiliser pour la construction en terre. Cette terre sera plus ou moins argileuse, limoneuse, sablonneuse et humide.

  • Les maisons en terre permettent de faire des économies de chauffage et de clim

La terre crue en elle même n’isole pas, mais en y ajoutant des fibres végétales (chanvre, paille…), on obtient une résistance thermique intéressante. Par ailleurs, la terre permet de réguler la température et l’hygrométrie (l’humidité). Ainsi, en hiver, le mur va stocker la chaleur et la redistribuer doucement et, à l’inverse, en été il va stocker et redistribuer la fraicheur.

maison terre
@Sasha Rabin de Earthen Shelter
construction en terre crue
@Sasha Rabin de Earthen Shelter
  • C’est un matériau écologique qui nécessite peu d’énergie à la fabrication et un faible impact en fin de vie

Contrairement à la fabrication du ciment qui est l’une des activités industrielles les plus émettrices de gaz à effet de serre (GES) dans le monde (pour préparer du ciment, il faut cuire à quelque 1 450 degrés un mélange d’argile et de calcaire, ce qui émet beaucoup de gaz à effets de serre !), l’utilisation de la terre ne nécessite pas d’énergie. De même, comme on va privilégier de la terre et de la paille présents localement, l’impact carbone dû au transport est limité.

Enfin, c’est un matériau qui peut très bien se réintégrer à la nature en fin de vie alors que les briques industrielles, le béton et le ciment ne peuvent pas retourner à la nature.

  • C’est naturel et non dangereux pour la santé

La terre est naturelle et ne présente aucun risque pour la santé, contrairement à des matériaux modernes à la composition douteuse.


@Sasha Rabin de Earthen Shelter

Quelles sont les techniques de construction en terre ?

  • La technique du Pisé

Le pisé est un mélange de terre, d’argile et de sable ou de gravier (sans ajout de matière végétale). La mise en œuvre du pisé nécessite un coffrage, qu’on appelle la banche et le montage du mur se fait par tassement de la terre à l’intérieur du coffrage. Lorsque le mur monolithique, c’est-à-dire d’une seule pièce, est monté, il faut retirer la banche sans tarder pour laisser sécher à l’air libre.

mur pisé
le coffrage qui sert à monter des murs avec la technique du pisé : la banche
maison en pisé
maison en pisé, source @parc-livradois-forez.org
  • La bauge

Contrairement au Pisé, la technique de la bauge ne nécessite pas de coffrage. Il faut façonner des boules de terre avec de la terre argileuse et des fibres végétales. On empile ensuite les mottes directement à la main pour former un mur massif. Le façonnage du mur se fait au fur et à mesure. On monte le mur progressivement : on commence par un mur de 50 à 60 cm d’épaisseur sur 50 à 70 cm de hauteur, on laisse sécher avant le lever davantage le mur.

  • La maison à base de briques de terre crue séchée au soleil : L’adobe

L’adobe est une brique en terre crue séchée au soleil. La brique est faite à partir d’une terre argileuse et de fibres végétales. Elles sont traditionnellement moulées dans des moules en bois.

mur en brique adobe
Photo de © Philippe Malgat sur http://passerelles.bnf.fr/

Pour monter les murs, il faut superposer les briques en utilisant un joint à base d’argile ou de la chaux et du sable.

  • Maison construite avec des sacs de terre : Le Superadobe ou Earthbag
technique construction maison terre
@Sasha Rabin de Earthen Shelter

Les maisons faites avec des sacs de terre sont très simple à faire et ne nécessite que peu de matériaux et d’équipements. Elles sont construites avec des sacs remplis de sable et de terre humide qui sont disposés en couches et chaque étage est maintenu par du fil de fer barbelé.


sac de terre maison
@Leo Torcello
habitats alternatifs France
@Leo Torcello
  • Le torchis

Contrairement aux autres techniques de construction en terre ci-dessus, le torchis est non-porteur. C’est une technique de remplissage d’une structure porteuse en bois que l’on appelle le pan de bois ou le colombage.

En savoir plus