C’est en vivant quelques années aux Etats-Unis que Benjamin et Pauline sont tombés amoureux de cet habitat alternatif. Le Earthship, également connu sous le nom de Géonef en France, est apparu dans les années 70 aux Etats-Unis. Son inventeur, Michael Reynolds, souhaitait construire des maisons autonomes à base de matériaux recyclés. À moitié enterré et disposant d’une grande baie vitrée exposée au Sud, le Earthship consomme très peu d’énergie. Été comme hiver, grâce à la géothermie, les températures à l’intérieur oscillent naturellement autour de 20 degrés.

Autoconstruire une maison Earthship pour y vivre en famille

Séduits par cette maison autonome, Benjamin et Pauline décident de s’installer en Dordogne avec leur petite fille pour construire leur Earthship en 2017. Aidés par une centaine volontaires dans le cadre d’un chantier école, la construction ne leur prend que 24 jours !

Leur maison alternative est ainsi faite avec des matériaux recyclés ou écologiques : la structure de la maison est en bois, et les murs sont avec des pneus, des canettes et des bouteilles en verre car ce sont des matériaux isolants qui ont une excellente inertie.

earthship France

La Géonef de Benjamin et de Pauline est équipée de panneaux solaires, leur permettant ainsi d’être autonome énergétiquement. Ils ont tout le confort nécessaire à l’intérieur : un réfrigérateur, un accès à internet et même un lave-vaisselle !

Malgré les matériaux de récupération et l’aide bénévole des volontaires, leur maison alternative leur a tout de même coûté 270 000 euros (achat du terrain de 5000 m2 et frais administratifs inclus) en passant par l’entreprise Earthship Biotecture. Leur maison dispose de 2 chambres et de 2 salles de bain pour une superficie totale de 148m2.

earthship france
© Earthship Biras Dordogne
intérieur earthship
serre earthship
© Earthship Biras Dordogne

Vivre en autonomie et réduire son impact écologique

Benjamin et Pauline souhaitent devenir complètement autonomes. Leur électricité est fournie par les panneaux solaires et ils utilisent l’eau de pluie pour la douche, le lave-vaisselle et la machine à laver. L’eau grise va ensuite aux toilettes avant d’être filtrée par des plantes et réutilisée.

© Earthship Biras Dordogne
earthship France
© Earthship Biras Dordogne

Pour aller plus loin, le couple a planté des arbres fruitiers et des légumes sur leur terrain. Leur serre le permet aussi d’avoir des fruits et des légumes même en hiver et ils ont maintenant plusieurs poules pour avoir des œufs frais tous les jours.

En plus de leur maison passive, Benjamin et Pauline adaptent leur quotidien pour réduire leur impact écologique. Ils limitent au maximum leurs déchets. Pauline est d’ailleurs consultante Zéro Déchet.

Chaque année, le couple accueille les visiteurs lors d’ateliers et de portes ouvertes. N’hésitez pas à suivre leur actualité sur leur page Facebook : Earthship Biras Dordogne : https://www.facebook.com/earthshipbiras/

En savoir plus