Séverine a changé sa manière de consommer à la naissance de sa fille il y a plus de 11 ans. En regardant les compositions des différents produits, elle a décidé de se tourner vers une consommation raisonnée et décroissante en choisissant des produits plus sains et respectueux de l’environnement. Elle a ainsi commencé à acheter des produits bio, locaux et de saison. Puis, elle a peu à peu réduit ses déchets pour limiter son impact écologique en préparant ses propres produits ménagers. Aujourd’hui, Séverine a une boutique itinérante et propose des ateliers Zéro déchet de sensibilisation à l’écologie.

« Ma part du colibri » : une boutique itinérante et des ateliers Zéro déchet

Nombreux sont ceux qui se découragent face à la quantité effrayante de déchets produits par notre société de consommation. Qu’est-ce qu’une goutte d’eau dans l’océan de pollution généré par les multinationales ? Mais pour Séverine, il n’y a pas de petite action. En prenant conscience de l’impact de nos actions, il ne tient qu’à nous de réduire notre impact sur la planète en consommant différemment.

ateliers zéro déchet
Ma part du colibri

Séverine souhaite faire sa part du colibri. Elle a donc commencé par faire des ateliers de sensibilisation à l’écologie entre amies avant de les proposer bénévolement dans la bibliothèque de son village. Il y a deux ans, elle a créé un association, Les partages des colibris, pour partager les savoirs sur l’écologie. Les sujets abordés sont donc la protection de l’environnement, l’autonomie énergétique et alimentaire, les bienfaits de la nature… Et le 1er janvier 2019, Séverine a décidé d’ouvrir une boutique ambulante, Ma part du colibri. Elle propose le Zéro déchet dans des endroits où on ne s’y attend pas forcément comme dans des festivals, des salons ou encore des brocantes.

boutique zéro déchet
Ma part du colibri

Les produits en vente dans sa boutique proviennent en grande partie de petits artisans locaux. En effet, pourquoi importer une brosse à dent en bambou d’Indonésie alors que des alternatives plus écologiques existent aussi près de chez nous ?

Elle souhaite ainsi habituer de nouveau les gens au réutilisable tout en ayant une réflexion plus poussée sur le réel impact des produits. Séverine fait attention à l’origine des matières premières afin de limiter l’empreinte carbone. Ainsi, elle ne propose pas de coco dans les produits ménagers, pas de bambou, pas de suremballage. Les savons sont mis dans du tissu de récupération lavé et les autres produits dans des sacs à vrac coton bio réutilisables. Mais l’écologie n’est pas qu’une question de pollution plastique ou de bilan carbone, c’est aussi une question de santé.

Séverine souhaite faire évoluer Ma part du colibri en achetant une caravane qu’elle veut aménager avec des matériaux de récupération. Le but est d’avoir un espace plus grand afin d’y animer des ateliers Zéro déchet dans les milieux ruraux.

Une cohérence globale dans une vie plus écoresponsable

L’engagement écologique de Séverine ne s’arrête pas au Zéro déchet. Depuis la naissance de ses enfants, sa vision du monde a en effet énormément évolué. Elle a eu envie de se reconnecter à la terre, de faire mieux pour la santé de ses enfants et pour leur avenir. Mais en plus de l’écologie, Séverine souhaite transmettre à ses enfants le respect de la nature et du vivant. Elle pratique l’instruction en famille pour ses 3 enfants et s’apprête à quitter sa maison pour aller vivre en autonomie dans un habitat groupé. Avec d’autres familles dans le sud de Rennes, ils organisent des rencontres une fois par semaine pour faire des activités, des promenades… La pratique du unschooling permet ainsi aux enfants d’apprendre à leur rythme à travers leur curiosité.

Séverine a bien conscience que le parfait n’existe pas. Mais nous pouvons tous faire notre part du colibri en devenant des consom’acteurs et en achetant en pleine conscience.


MABOG couture zéro déchet
savon zéro déchet
Ma part du colibri

En savoir plus