Julie et Martin, deux Lillois de 25 ans actuellement en tour d’Europe en van, ont tous les deux fait des études de commerce. Julie travaillait dans le marketing digital dans une agence de pub à Paris et Martin était commercial pour une start-up à Paris également.  Mais Martin a toujours eu cette folle envie de partir voyager en van. L’idée de transporter son appartement partout en voyage le faisait rêver. Bercés par les aventures de vanlifers qui partagent leurs aventures sur YouTube et Instagram, ils ont décidé de partir à leur tour, convaincus que ce mode de vie nomade est possible.

Un tour d’Europe en van : le projet

Lorsqu’ils se sont connus alors qu’ils étaient encore étudiants, Julie et Martin ont immédiatement eu en commun cette envie de voyage et de découverte d’autres cultures. Ils ont alors prévu de partir quelques mois après leurs études. 

Le projet initial était de partir en Amérique du Sud pour distribuer des savons avec l’association Unisoap. Unisoap recycle les savonettes usagées des hôtels français. Ils voulaient donc distribuer ces savons recyclés d’Unisoap dans des écoles. Mais le Covid a complètement modifié leurs plans. 

tour d'europe en van

Avec leur van aménagé Rita, un vieux van de 1982, ils ont décidé de parcourir l’Europe pendant 8 mois environ. Comme pour eux les rencontres sont essentielles durant les voyages, ils ont tenu à garder une dimension humaine durant ce road trip. C’est ainsi qu’ils ont réfléchi à un projet avec la Croix Rouge de Lille. 

Au cours de leur tour d’Europe en van, ils ont donc prévu de faire le tour des Croix Rouge des pays qu’ils vont visiter pour rencontrer et interviewer les bénévoles, passer du temps dans l’unité, voir comment elles fonctionnent et prêter main forte sur certaine mission. Le but est de recréer du lien entre les différentes Croix Rouge d’Europe, au-delà de la crise sanitaire actuelle. 

Ils sont actuellement en route en Italie, et prévoient de poursuivre leur voyage en Grèce, puis les Balkans… Avec les restrictions actuelles, ils improvisent au dernier moment pour leur itinéraire.

Van tour : Rita the van

Rita est un Mercedes 307D de 1982 (vieux mais robuste !).

Lorsque Julie et Martin l’ont acheté, il était déjà homologué VASP donc il y avait déjà système du lit, une gazinière et un frigo mais comme tout était soit un peu vieillot ou soit en mauvais état, ils ont décidé de le réaménager même s’ils ne sont pas très bricoleurs.


Ils se sont retroussé les manches et ont installé un chauffage, un panneau solaire, une douche intérieure. Ils ont également repeint l’intérieur du van et ont mis un nouveau sol.

Dans Rita, on trouve un lit, une kitchenette, un toilette chimique, une douche et une cuve d’eau de 90L. Ça leur permet d’être autonome pendant quelques jours ☺ 

Un voyage en van qu’ils financent avec leurs économies

Julie et Martin ont décidé de mettre en suspend leur vie salariale pendant 1 an. Ils ont travaillé pendant plus d’un an pour économiser suffisamment afin de ne pas avoir à travailleur pendant leur voyage. Ils ont prévu un budget de 1000€ / mois, à deux, pour assurer l’essence, les courses alimentaires, les problèmes mécaniques…

Pour eux, les avantages de la vie nomade sont multiples même si leurs amis et la famille leur manque.

Tout d’abord, la liberté. Le couple explique :

« Ça peut paraître « bateau » de dire ça mais lors de nos vies Parisiennes, nous ne réalisons pas à quel point on peut être enfermé… Passer d’un appartement trop petit à un métro bondé, d’un métro bondé à un bureau, d’un bureau à une cafeteria… et d’une cafeteria à notre appartement trop petit… »

Aussi, la vie nomade permet les rencontres.

« Et oui ! Rencontrer des individus de tous âges, de différentes nationalités mais avec surtout la même envie : découvrir le monde ! Nous avons fait de sacrées rencontres depuis notre départ de Lille. Quel bonheur ! « 

Julie et Martin expliquent également que même si la vie nomade en le couple n’est pas toujours simple, cette expérience de vie les rapproche fortement.

« Pas simple de se retrouver « confinés » dans 4mètres carrés h24 ensemble. Mais on y arrive plutôt bien ».

Enfin, la vie nomade c’est aussi devoir se retrousser les manches, sortir de sa zone de confort ! Et ça, certains diront que c’est dur, mais d’un point de vu développement personnel, c’est le top !


vantour

Cette nouvelle vie nomade leur permet donc d’apprécier un autre mode de vie, même si elle demande quelques adaptations comme le fait de ne plus pouvoir prendre de longues douches chaudes par exemple.

En savoir plus

  • Pour suivre les aventures de Julie et Martin durant leur tour d’Europe en van :

Vous pouvez les suivre sur Instagram @rita_the_van et également sur YouTube (Rita The Van). Ils publient chaque semaine une nouvelle vidéo.