Juliette a décidé de partir à la rencontre de personnes qui vivent en communauté en France. À travers ses photos, elle souhaite casser les préjugés sur ceux qui font le choix de vivre autrement. Après avoir rencontré les habitants de trois communautés différentes, Eotopia, Ecolonie et la ZAD de Notre Dame des Landes, elle veut montrer comment les personnes qui ont fait le choix de vivre ensemble réinventent le modèle de société.

Juliette, une photographe passionnée

Juliette Pavy a 23 ans. Après avoir fait des études d’ingénieur en biologie, passionnée par la photo, elle réalise ses premiers reportages photos durant une année d’échange au Canada où elle a pu voyager plusieurs mois en sac à dos.

photographe modes de vie alternatifs
©Juliette Pavy

À son retour en France, elle a continué la photographie en s’intéressant aux événements d’actualités (manifestations, meetings politiques, sport…). Elle intègre alors le studio Hans Lucas en 2018 et collabore avec différents organes de presses comme Le Parisien, L’Obs, L’Humanité, Le Figaro ou encore L’équipe…

Juliette se tourne vers les thématiques environnementales et sociales à travers divers reportages comme les Inuits du nord du Canada, le braconnage de tortues à Mayotte ou encore le fonctionnement des communautés Emmaüs. En 2019, après plusieurs expositions, elle décide de se professionnaliser et intègre la filière de photojournalisme de l’EMI-CFD de Paris. C’est dans le cadre de cette formation qu’elle a commencé son projet de photographie sur les modes de vie alternatifs.

Vivre ensemble : de l’utopie à la réalité

Juliette a décidé d’aller à la rencontre de ceux qui ont fait le choix du vivre ensemble. En 2019, elle a rendu visite à trois communautés : Eotopia, Ecolonie et la ZAD (Zone à Défendre) de Notre Dame des Landes.

« Chacune de ces communautés a sa particularité.

Eotopia est basée sur l’économie du don et le respect du vivant. Une petite dizaine de personnes sont venues y chercher une autre perspective de vie. À l’origine de ce projet, Benjamin Lesage qui, après un voyage sans argent, a cherché à vivre autrement. La jeune communauté a vu le jour en Mars 2016 à côté du village de Cronat, au sud du Morvan.

La communauté d’Ecolonie est située au coeur des Vosges. Depuis 1990, une trentaine de Hollandais y ont établi leur repère sur un territoire de plus de 8 hectares. Leur mode de vie alternatif est très réglementé, ils travaillent plus de 40h par semaine pour faire vivre leur communauté avec un mode de fonctionnement assez rigide.

vivre ensemble communauté
©Juliette Pavy
vivre ensemble communauté
©Juliette Pavy

À la ZAD de Notre Dame des Landes, 10 ans après les premières occupations, plus d’une centaine de personnes vivent encore dans des habitats légers. Depuis l’abandon du projet de construction de l’aéroport, les raisons de l’occupation de ce vaste territoire de plus de 1 500 hectares sont diverses. On y trouve de fortes convictions militantes (anticapitalistes, anarchistes…) et de réels projets agricoles comme le développement des circuits courts et de l’agriculture biologique. Une partie des habitants est issue du milieu du squat. »

Juliette explique que ce travail photographique lui a ouvert les yeux sur la diversité des modes de vie alternatifs : « je pense qu’il y en a presque autant qu’il y a de communauté ! Cela montre aussi que d’autres modes de vies sont possibles en dehors du système classique que l’on connait aujourd’hui. C’est un retour aux sources où la nature est autant un refuge qu’une grande richesse à préserver. Souvent ces gens développent un rapport particulier à la nature. »

vivre communauté France
©Juliette Pavy
©Juliette Pavy

La suite du projet : continuer de rencontrer ceux qui vivent en communauté et faire une exposition pour montrer une autre réalité

Juliette a prévu de poursuivre son travail en allant à la rencontre d’autres communautés. Elle souhaite ainsi se rendre à Longo Maï qui est l’une des plus anciennes communautés de France, ou encore l’Oasis la Coudraie en Bretagne qui est une ancienne ferme de 6ha où une dizaine de personnes construisent des projets agricoles et sociétaux dans une dynamique collective.

La jeune femme veut aussi partir à la rencontre de personnes qui ont décidé d’intégrer ou de créer leur propre communauté suite au confinement.

Avec son travail documentaire, elle souhaite mettre en avant la diversité des modes de vie alternatifs aujourd’hui en France. Elle a pour objectif de faire un livre sur ces communautés ainsi qu’une exposition à Paris en 2021 avec le soutien de Polka magazine.

Juliette a lancé une cagnotte participative pour l’aider à poursuivre son projet.

Participer à la cagnotte pour aider Juliette

vivre ensemble communauté
©Juliette Pavy

En savoir plus