Actuellement, les protections périodiques les plus utilisées par les femmes sont malheureusement néfastes pour l’environnement. En effet, les serviettes hygiéniques et les tampons génèrent énormément de déchets, dans leur fabrication (utilisation de pesticides pour la culture du coton et de produits chimiques pour blanchir…) comme dans leur utilisation car ces protections jetables sont non biodégradables.


 

Et plus que l’environnement, leur usage représente un réel danger pour la santé. On trouve en effet sur les cotons utilisés des traces de dioxines et des résidus de pesticides. En analysant un tampon, des chimistes ont par exemple détecté du glyphosate. Nous avons donc décidé de vous proposer 5 alternatives aux serviettes hygiéniques et aux tampons pour des règles zéro déchet.

zéro déchet règles menstruations

Pourquoi éviter les protections hygiéniques jetables pour les règles ?

L’impact des serviettes hygiéniques et des tampons est malheureusement négatif sur l’environnement et la santé. Au cours d’une vie, chaque femme utilise en moyenne entre 10 000 à 15 000 produits menstruels (serviettes, tampons, applicateurs…). Cela représente 100 à 150kg par femme.

Chaque année, plus de 45 milliards de serviettes et tampons sont ainsi jetés dans le monde. Or, il faut 500 ans à ces produits hygiéniques pour se dégrader (c’est-à-dire autant qu’une bouteille en plastique !). Ce qui fait de l’industrie des protections hygiéniques est l’une des plus polluantes au monde, selon Greenpeace.

règles zéro déchet

En plus du problème environnemental, de récentes études ont démontré les dangers sanitaires des serviettes hygiéniques et les tampons. On retrouve en effet dans la plupart des tampons ou serviettes des résidus de pesticides et produits chimiques. Pendant 2 ans, l’ANSES (l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a mené des études sur la composition des protections hygiéniques classiques, et la liste des composés « préoccupants » soupçonnés d’effets cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques est effrayante : dioxine, pesticides, phtalates, parfum allergène… 

Même si on ne connait pas encore les risques réels d’une exposition prolongée à ces substances, on sait qu’adopter les solutions alternatives plus respectueuses de l’environnement signifie aussi réduire les risques sanitaires. Des règles plus écologiques c’est donc respecter l’environnement et son corps. 

zero dechet règles

5 alternatives Zéro Déchet pour les règles : remplacer facilement les serviettes hygiéniques et les tampons

De nombreuses solutions Zéro déchet existent aujourd’hui afin de diminuer son impact sur l’environnement. Voici 5 astuces Zéro déchet pour les menstruations.

  • La cup / coupe menstruelle

La cup est la solution la plus connue. Elle a été démocratisée ces dernières année mais c’est une invention qui date du début du XXème siècle. Ainsi, les premiers brevets de coupe menstruelle sont américains et datent des années 1930.
La cup est généralement faite avec du silicone médical antimicrobien. Plusieurs tailles existent en fonction de votre flux.
La cup menstruelle est réutilisable. L’entretien est assez simple : avant les règles il faut stériliser la cup en la faisant bouillir dans une grande casserole pendant 20 minutes avant la première utilisation. Pendant les règles il faut la vider et la nettoyer à l’eau chaude avec un savon intime doux avant de la réinsérer. A la fin des règles il faut à nouveau la stériliser en la faisant bouillir.

zero dechet cup lamazuna
@Cup Lamazuna

– Prix : entre 10 et 25 euros

 

  • Les serviettes hygiéniques lavables

Cette serviette est réutilisable. La partie intérieure en tissu absorbant et le tissu extérieur est imperméable afin d’éviter les fuites. Tout comme les serviettes hygiéniques conventionnelles, on la pose dans la culotte et elle est maintenu avec un bouton pression. Elle se lave ensuite en machine ou à la main) avant d’être réutilisée.

@Hannah Pad

– Prix : entre 15 et 30 euros les lots de 5 à 10 serviettes lavables.

  • Les culottes menstruelles

Les culottes menstruelles fonctionnent un peu comme les serviettes hygiéniques lavables. Le tissu absorbant est directement dans la culotte. La culotte est donc légèrement plus épaisse mais rester très agréable à porter. Une culotte permet en général d’avoir une douzaine d’heures de protection.

On vous parle des culottes menstruelles Fempo ici : Fempo, les culottes menstruelles Zéro Déchet pour toutes les femmes.
Vous pouvez bénéficier d’une réduction de 10% avec le code promo TOITSALTERNATIFS sur le site de Fempo.

culotte menstruelle
@Fempo

– Prix : environ 30 euros par culotte.

  • Les éponges vaginales

Les éponges menstruelles sont beaucoup moins connues que la cup, les serviettes lavables ou les culottes pour les règles. C’est pourtant une technique zéro déchet entièrement naturelle. L’éponge vaginale est une éponge de mer qu’on insère dans le vagin comme la cup. Depuis longtemps, les femmes proches de la mer utilisent l’éponge de mer comme tampon naturel. Contrairement aux tampons, les éponges n’assèchent pas et ne blessent pas la muqueuse vaginale.
Il faut d’abord laver l’éponge avec de l’eau et du savon puis la rincer à l’eau claire et la désinfecter avec une huile essentielle de Tea Tree et de Niaouli avant de la laisser sécher à l’air libre.

Pendant les règles, il faut la rincer quotidiennement avec de l’eau chaude et un savon intime doux ou de l’huile essentielle.

Une fois le cycle terminé il faut à nouveau désinfecter en laissant l’éponge dans un verre avec quelques gouttes d’huile essentielle.

@Alpi nature

– Prix : entre 10 et 15 euros le paquet de 10 éponges réutilisables.

 

  • Le flux instinctiflibre

Avez-vous déjà entendu parler du Flux instinctif libre ? C’est LA solution zéro déchet pour les règles !

Oubliez la cup, les serviettes lavables, les culottes menstruelles et les éponges vaginales. Comme on peut le deviner avec son nom, le Flux instinctif libre se base sur l’instinct. Concrètement qu’est-ce que ça signifie ? En fait on ne met aucune protection hygiénique et on fait confiance à son corps. L’objectif est de sentir quand le sang coule le long du vagin. Dès qu’on a cette sensation d’écoulement on bloque les muscles du périnée afin d’éviter l’écoulement dans la culotte. On vide ensuite son vagin une fois aux toilettes. Cette méthode est loin d’être facile car il faut connaître son corps.

flux instinctif libre

– Prix : gratuit et 100% Zéro déchet !

En savoir plus

  • Le Zéro déchet vous intéresse ? Voici d’autres astuces :

Zéro déchet dans la cuisine : 10 idées et astuces DIY pour une cuisine plus écolo
Zéro déchet : fabriquer sa lessive écologique, 3 recettes faciles DIY
DIY : 10 recettes de cosmétiques faciles à faire soi-même
Zéro déchet dans la salle de bain et aux toilettes, 10 astuces/DIY hygiène
Zéro déchet : remplacer le film plastique étirable par un film alimentaire lavable
Le Zéro déchet en voyage : 5 astuces pour franchir le pas