Vivre autrement c’est aussi adopter un autre mode de vie dans son quotidien. Nous avons débuté une nouvelle rubrique consacrée aux astuces Zéro déchet et aux DIY pour vous aider à effectuer la transition vers une consommation plus responsable et respectueuse de l’environnement. Pour continuer notre série d’articles, on vous présente aujourd’hui 10 astuces Zéro déchet dans la salle de bain et aux toilettes. Par quoi remplacer les gels douches, les shampoings et les disques démaquillants en coton jetables ? Par quoi remplacer les serviettes hygiéniques et les tampons, le papier toilette ? Que peut-on utiliser à la place du déodorant, du dentifrice, de la brosse à dent en plastique et du coton-tige ? Comment fabriquer ses produits d’entretien anticalcaire plus économique et plus écologique ?

 

Zéro déchet dans la salle de bain : par quoi remplacer les produits pour se laver ?

zéro déchet salle de bain shampoing gel douche

1- Shampoing

Quand on décide de passer au zéro déchet dans la salle de bain on doit trouver des alternatives aux flacons et aux bouteilles en plastiques qui sont trop souvent utilisés puis mis à la poubelle une fois vidés. Le shampoing est pourtant quelque chose qu’on peut facilement remplacer.

astuce zéro déchet dans la salle de bain : remplacer le shampoing

Par quoi peut-on remplacer le shampoing lorsqu’on veut adopter une démarche zéro déchet dans la salle de bain ?
Déjà il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire de se laver les cheveux tous les jours. Le cuir chevelu produit du sébum pour se protéger donc en le lavant tous les jours avec du shampoing toxique on fragilise les cheveux.
La meilleure astuce zéro déchet pour remplacer le shampoing est de ne plus en mettre. En ne mettant plus de shampoing agressif sur les cheveux, le cuir chevelu va réguler sa production de sébum et les cheveux vont graisser de moins en moins donc on n’aura plus besoin de les laver autant. Résultat : consommation d’eau réduite, économie et écologie. Attention, ne plus mettre de shampoing ne signifie pas ne plus laver les cheveux. Comment donc laver les cheveux sans utiliser de shampoing ? Vous pouvez les laver en fabriquant simplement votre propre produit écologique qui n’agresse pas le cuir chevelu :

recette shampoing au bicarbonate de soude

Recette pour laver les cheveux sans shampoing :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate extra fin
  • 6 cuillères à soupe d’eau (il faut 1 mesure de bicarbonate pour 3 mesures d’eau).

Vous obtiendrez une substance pâteuse à appliquer sur vos cheveux de la racine aux pointes. Attention, cela ne mousse pas, il va falloir vous y habituer. La mousse n’est pas synonyme de propreté. Rincez après 1 à 3 minutes. Après avoir appliqué ce premier mélange vous pouvez appliquer un second mélange pour adoucir vos cheveux :

  • Mélangez 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre avec 1 litre d’eau
  • Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle selon les propriétés (exemple : pour les cheveux ternes et cassants on peut ajouter de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang, pour les cheveux gras on peut utiliser de l’huile essentielle de citron…)

L’odeur de vinaigre disparaît au séchage.

Pour aider à espacer les lavages vous pouvez faire des shampoings secs. Les shampoings secs ne lavent pas les cheveux mais ils permettent de capturer l’excès de sébum qui donne une apparence grasse aux cheveux. Vous pouvez appliquez un peu de fécule comme la maïzena, fécule de pomme de terre… sur le sommet du crâne. Brossez ensuite les cheveux.

shampoing solide zéro déchet naturel

Sinon il existe des shampoings solides écologiques et Zéro déchet.

Ces shampoings sont 100% naturels et se trouvent facilement sur Internet ou dans votre magasin bio habituel.

2- Gel douche

Pour se laver le corps rien de mieux qu’un savon solide artisanal !

Comment choisir son savon pour se laver et remplacer le gel douche ?

Les savons en pain ont une composition généralement plus naturelle que les gels douches mais attention à certains ingrédients ! À éviter :

  • Le « Sodium Tallowate » provient de la graisse animale et bouche les pores de la peau.
  • Les huiles de palme et/ou de palmiste saponifiées « Sodium Palmate », « Sodium Palm Kernelate ») qui ne sont de véritables catastrophes écologiques.
  • Les additifs controversés tels que « EDTA », « BHT », « PEG »…

Prenez des savons fabriqué avec de l’huile 100% végétale (comme le savon d’Alep). Votre savon solide doit être saponifié à froid (pour conserver la glycérine végétale pour l’hydratation).

 

3- Dentifrice

Le zéro déchet dans la salle de bain passe aussi par la fin des tubes de dentifrice. Pour remplacer le dentifrice vous pouvez mouiller votre brosse à dent et saupoudrer un peu de bicarbonate de soude dessus. Attention cependant, l’utilisation quotidienne du bicarbonate de soude n’est pas recommandé car c’est abrasif et ça abîme l’émail.

Recette du dentifrice DIY :
– 2 cuillères à soupe de Blanc de Meudon (Carbonate de Calcium, moins abrasif que le bicarbonate ou l’argile).
– 4 cuillères à soupe d’huile coco ( huile comestible qui possède une quantité élevée d’acide laurique connu pour tuer les mauvaises bactéries, les champignons et les virus dans le corps).
– 2 gouttes d’huile essentielle (menthe poivrée, girofle ou cannelle).

dentifrice zéro déchetSinon il existe des dentifrices solides naturels qu’on peut trouver facilement sur Internet ou dans les magasins bio.

On peut aussi utiliser du savon de Marseille (attention là encore à la composition du savon).

4- Le déodorant

Les déodorants vendus en grande surface sont de véritables cocktails de produits chimiques nocifs pour la santé. Ils n’ont rien de naturel, sont mauvais pour l’environnement et pour le corps.

Transpirer est une bonne chose naturelle car cela aide notre corps à réguler notre température et contribue à expulser par les pores les toxines. Il ne faut donc pas bloquer la transpiration mais enlever les odeurs.

La pierre d’Alun est une très bonne alliée lorsqu’on fait une transition zéro déchet dans la salle de bain. Attention cependant, toutes les pierres d’Alun ne sont pas de bonne qualité. La pierre d’Alun ne se trouve pas formée dans la nature. Quelle est donc la différence la pierre d’Alun dîte « naturelle » et la pierre d’alun synthétique ?

  • La pierre d’Alun naturelle est extraite de l’alunite, (sulfate de potassium «potassium alum») qui est purifiée et recristallisée. Elle présente un aspect translucide avec des nervures à l’intérieur. Lorsqu’elle est naturelle l’aluminium contenu dans la pierre d’alun ne se fixe pas sur la peau et ne présente donc pas de risque pour la santé.
  • La pierre d’Alun synthétique est identifiée comme «ammonium alum» sur l’étiquette. Elle est fabriquée à partir de sel d’ammonium qui provient de l’industrie du nylon. Elle est bon marché et souvent fabriquée en Asie. La pierre d’Alun synthétique est particulièrement dangereuse pour la santé ! On soupçonne notamment les sels d’aluminium (présents sous le nom chlorhydrate d’aluminium) de favoriser le développement de certaines maladies comme le cancer du sein ou encore Alzheimer.

Si vous ne souhaitez pas utiliser de la pierre d’Alun, vous pouvez fabriquer vous-même  votre déodorant à base de bicarbonate de soude.

Recette du déodorant naturel pour se mettre au zéro déchet dans la salle de bain :

  • 6 grammes de Cire d’abeille pure
  • 40 gammes d’huile végétale de coco bio (adoucissante et très antibactérienne)
  • 15 grammes de Maïzena (peut être remplacée par la poudre d’arrow-root ou par de la fécule de pomme de terre)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa bio (contre la transpiration et les odeurs, c’est un déodorant à elle seule. Attention aux indications pour les femmes enceintes)
  • 30 grammes de Bicarbonate de soude (antibactérien)

Il faut faire fondre au bain marie la cire d’abeille. Y ajouter l’huile de coco. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude et mélangez avec la maïzena. Et pour terminer, ajoutez 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa. Cette préparation de déodorant DIY peut se verser dans un pot pour l’étaler avec son doigt ou dans un étui à déodorant.

Le Zéro déchet dans les petits objets du quotidien dans la salle de bain et aux toilettes

5- Le papier toilette

zéro déchet papier toilette lavable

Boutique zéro déchet de www.petit-poh.com

Le papier toilette est un élément banal de la vie quotidienne. Et pourtant, on l’utilise sans se rendre compte que sa fabrication gaspille énormément d’eau et de papier. D’ailleurs, 27.000 arbres sont abattus chaque jour pour finir en papier toilette et il faut 140 litres d’eau pour fabriquer un rouleau ! Les européens utilisent environ 22 milliards de rouleaux de papier de toilette chaque année. Ainsi, chaque jour, c’est une déforestation de plusieurs dizaines de milliers d’arbres qui passent dans les égouts. Sans oublier que les rouleau de papier toilette sont souvent blanchi à l’aide de chlore.

Une des solution qui existe pour arrêter l’utilisation du papier toilette est de se laver à l’aide d’un jet d’eau.

 

papier toilette lavable

@Petit Poh

On peut aussi coudre ou acheter du papier toilette lavable. Le papier toilette lavable en tissu s’utilise de la même manière que le papier du papier toilette. On peut laisser le papier toilette lavable usagé dans un pot fermé et ainsi il n’y a aucune mauvaise odeur. Pour le désinfecter il suffit de mettre de l’huile essentielle de Tea Tree (bon pour désinfecter) lors du lavage. Après lavage, le papier toilette lavable en tissu redevient propre. Magique.

 

6- Le coton-tige

oriculi bambou coton tige zéro déchetLes cotons-tiges qu’on trouve dans le commerce sont souvent en plastique avec du coton rempli de pesticides au bout. Mais ces cotons-tiges sont de véritables catastrophes d’un point de vue écologique ils font partie des déchets qu’on retrouve le plus dans l’océan.  Suite à une loi Biodiversité de 2016, ces cotons-tiges seront d’ailleurs interdits en France très prochainement. Afin de réduire son impact sur l’environnement il existe des cotons-tiges qui ont des tiges en papier et du coton biologique. Pour passer au zéro déchet dans la salle de bain on peut aussi utiliser un oriculi. L’oriculi est un bâtonnet incurvé au bout qui permet de « curer » l’oreille. On en trouve en bambou ou en inox.

7- Les serviettes hygiéniques et les tampons

Tout comme les couches lavables pour les bébés, il existe des alternatives aux serviettes hygiéniques et aux tampons.

serviette hygienique lavable zéro déchet dans la salle de bain

Les femmes connaissent généralement les cups féminines (coupes menstruelles) fabriquées la plupart du temps en silicone. Comme son nom l’indique, la cup est en forme de coupe avec une tige qui recueille le flux menstruel en étant placée à l’intérieur du vagin. Pour celles qui ne supportent pas l’idée d’insérer un objet à l’intérieur du vagin, il existe des serviettes hygiéniques lavables. Les serviettes hygiéniques lavables sont discrètes, agréables et imperméables.

 

8- Les brosses à dent

brosseà dent écologique zéro déchetIl existe de nombreuses alternatives aux brosses à dent en plastique. Pour réduire le gaspillage de plastique on peut par exemple prendre une brosse à dent avec la tête changeable : une fois usée, on ne change que la tête et on garde le manche. Ainsi on diminue l’utilisation de plastique. Pour un objectif 100% zéro déchet dans la salle de bain on peut opter pour une brosse à dent en bambou (croissance rapide et compostable) avec des poils sont faits de nylon (recyclable). Il y existe aussi des brosses à dent avec des poils de sangliers (totalement compostable) mais pas vegan.

9- Les disques démaquillants en coton pour le démaquillage

Pour remplacer les disques démaquillants en coton on peut très bien coudre ou acheter des disques démaquillants en tissu lavables. C’est pratique, écologique et économique.

Comment fabriquer son produit d’entretien multisurface et anticalcaire quand on a décidé de faire du zéro déchet dans la salle de bain ?

10- DIY du produit d’entretien zéro déchet dans la salle de bain

spray nettoyant zéro déchet

Victoria de Mango and Salt

Sur son blog, Victoria partage une recette très efficace de produit d’entretien idéal pour la salle de bain.

Pour fabriquer votre propre produit d’entretien également efficace contre le calcaire il vous faut :

  • 2/3 d’eau du robinet
  • 1/3 de vinaigre blanc (dégraisse, détartre, désinfecte)
  • 1 càc de bicarbonate de soude (désodorise, nettoie)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de tea tree, eucalyptus ou citron (antiseptique, antibactérien)

Dans un flacon il faut d’abord mettre l’eau, puis le vinaigre blanc et incorporer doucement le bicarbonate de soude. Mélanger doucement doucement puis ajouter l’huile essentielle avant de laisser reposer sans couvercle pendant 24h.

 

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour réduire vos déchets ? N’hésitez pas à mettre un commentaires pour enrichir nos conseils Zéro déchet !

En savoir plus