Il y a quelques mois, on vous présentait 30 plantes médicinales faciles à cultiver ou à trouver dans la nature. Nous avons donc décidé de continuer ans notre lancée en vous présentant 20 plantes sauvages comestibles qui sont facilement identifiables.

Attention, quand on veut faire de la cueillette, que ce soit de plantes ou de champignons, il y a toujours des règles à respecter. La première règle, la plus importante, c’est de ne cueillir que celles que vous connaissez ! Si vous avez un doute, le mieux est de vous abstenir. Les confusions peuvent avoir des conséquences désastreuses… De plus, ne cueillez que la quantité dont vous avez besoin. Étalez vos prélèvements dans le temps et sur plusieurs plantes pour être sûr que le site de cueillette puisse se régénérer d’une saison à l’autre (en général on ne prélève pas plus de 30% de la plante). Enfin, ne cueillez pas des plantes sur des terrains pollués (engrais chimiques, pesticides, métaux lourds…).

Cette liste est non exhaustive. N’hésitez pas à ajouter dans les commentaires les plantes sauvages comestibles qui ne figurent pas dans cette liste 🙂

20 plantes sauvages comestibles faciles à trouver

  • Orties (urtica dioica)
  • Plantain lancéolé (Plantago lanceolata)
  • L’ail des ours (Allium ursinum)
  • Pissenlit (Taraxacum officinale)
  • Le pourpier potager (Portulaca oleracea)
  • Le sureau noir (Sambucus nigra)
  • Le trèfle (Trifolium pratense)
  • L’Oxalis corniculé (Oxalis corniculata)
  • La paquerette (Bellis Perennis)
  • Les ronces communes (Rubus fruticosus)
  • Le Lamier pourpre (Lamium purpureum) et blanc (Lamium album
  • La salicorne (Salicornia europaea)
  • Nombril de Vénus (Umbilicus rupestris)
  • Monnaie-du-Pape (Lunaria annua)
  • Grande bardane (Arctium lappa)
  • La mauve sylvestre (Malva sylvestris)
  • La Patience à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius)
  • La mélisse (Melissa officinalis)
  • Le Houblon (Humulus lupulus)
  • Les violettes (Viola odorata)

1- Orties (urtica dioica)

Quelle partie de la plante manger ?

Les orties font partie des plantes sauvages comestibles les plus faciles à reconnaître. Même si les graines et les racines peuvent être utilisées, ce sont généralement les feuilles qui sont le plus consommées. Les feuille peuvent être mangées cuites en soupe ou crues en salade.

2- Plantain lancéolé (Plantago lanceolata)

Quelle partie de la plante manger ?

En plus de ses propriétés médicinales, le plantain lancéole est comestible. On peut ainsi manger ses fleurs crues en salade ou poêlées. De même, les feuilles peuvent être dégustées crues en salade (les jeunes feuilles sont moins amères) ou cuites en soupe par exemple.

3- L’ail des ours (Allium ursinum)

Quelle partie de la plante manger ?

On peut tout manger dans l’ail des ours ! On peut manger les feuilles en pesto par exemple, mais aussi les tiges, les bourgeons, les fleurs, les graines et même les bulbes (attention cependant à ne pas déterrer les bulbes pour que la population soit durable).

Attention à ne pas confondre l’ail des ours avec le muguet (qui est toxique !).

4- Pissenlit (Taraxacum officinale)

Quelle partie de la plante manger ?

Le pissenlit fait partie de ces plantes sauvages entièrement comestibles : fleurs, racines et feuilles !

On peut manger les feuilles en salade ou poêlée comme des épinards. On peut poêler les racines. Et les fleurs peuvent se manger sous forme de confiture « miel de pissenlit » qu’on appelle la cramaillotte.

5- Le pourpier potager (Portulaca oleracea)

Quelle partie de la plante manger ?

Vous pouvez manger les feuilles de pourpier en salade ou en pesto par exemple. Vous pouvez aussi les manger cuites. Ls tiges sont également comestibles même si elles sont généralement moins consommées.

6- Le sureau noir (Sambucus nigra)

plantes sauvages sureau noir

Quelle partie de la plante manger ?

Vous pouvez consommer les fruits et les fleurs de sureau noir en confiture, en boisson avec du vin, du sirop ou de la limonade (la recette du pétillant de sureau est par exemple très simple à réussir).

Attention à ne pas confondre le sureau noir avec le sureau yèble (qui est toxique !).

  • Fruits dressés vers le ciel et pas de bois = sureau yèble
  • Fruits qui tombent et tronc d’un arbre = du sureau noir.

7- Le trèfle (Trifolium pratense)

Quelle partie de la plante manger ?

Les parties comestibles sont les fleurs et les feuilles. Les feuilles se mangent en salade et les fleurs sont sucrées.

À ne pas confondre le trèfle avec l’oxalis.

8- L’Oxalis corniculé (Oxalis corniculata)

source photo

Quelle partie de la plante manger ?

On peut manger ses feuilles vertes en forme de cœur et ses fleurs jaunes en salade mais seulement en petite quantité.

9- La paquerette (Bellis Perennis)

Quelle partie de la plante manger ?

On peut manger les boutons, les fleurs et les feuilles des pâquerettes.

10- La ronce commune (Rubus fruticosus)

Les ronces donnent un fruit très apprécié à la fin du mois d’août : les mûres sauvages ! Et pourtant, ce ne sont pas les seules parties comestibles…

Quelle partie de la plante manger ?

On peut manger les mûres crues, en confiture, en tarte…

Au printemps, on peut aussi manger les jeunes tiges de ronces en enlevant les petites épines. On peut ainsi les crues ou on les fait cuire comme un légume. 

11- Le Lamier pourpre (Lamium purpureum) et blanc (Lamium album) 

lamier comestible
lamier comestible

Quelle partie de la plante manger ?

Les jeunes feuilles et jeunes pousses peuvent être mangées crues en salade.
Elles peuvent aussi être cuites et cuisinées comme des épinards, en soupes , sauces, ragoûts…

12- La salicorne (Salicornia europaea)

Quelle partie de la plante manger ?

On peut manger les pousses crues en salade, cuites omelette ou conservées dans du vinaigre comme des cornichons.

13- Nombril de Vénus (Umbilicus rupestris)

Quelle partie de la plante manger ?

Le nombril de venus fait partie des plantes sauvages comestibles.

Les feuilles vertes et les tiges peuvent être mangées crues. Vous pouvez par exemple les manger en salade ou les conserver dans du vinaigre.

14- Monnaie-du-Pape (Lunaria annua)

Quelle partie de la plante manger ?

Les feuilles, les fleurs et les fruits avant maturité sont comestibles crus ou cuits.

15- Grande bardane (Arctium lappa)

Quelle partie de la plante manger ?

On peut manger la bardane comme un légume. Les jeunes pousses et feuilles peuvent être consommées comme des épinards, en soupes.

La racine peut être cuite ou crue râpées (la mettre dans de l’eau citronnée pour la conserver et ne pas que ça durcisse) ou mise à tremper dans de l’eau froide citronnée dès qu’elle est coupée.

Les jeunes tiges peuvent être pelées pour en manger l’intérieur.

16- La mauve sylvestre (Malva sylvestris) : parmi les plantes sauvages qui se mangent entièrement

La mauve sylvestre fait partie des plantes sauvages comestibles entièrement. Contrairement à beaucoup de plantes sauvages comestibles, la mauve est très douce et pas du tout amère.

Quelle partie de la plante manger ?

Toutes les mauves sont comestibles. Les feuilles et les tiges peuvent se manger crues en salade ou cuites en soupe, en bouillon, en quiche, en tarte, en omelette, grillées à la poêle comme des épinards… Les pétales de fleurs, peuvent être mangées crus en salade sucrée ou salée. Les fleurs peuvent aussi être utilisées cuites en sirop. Les boutons floraux peuvent être mangées comme des petits pois, les fruits peuvent être mangées crus en salade ou comme des câpres.
La racine peut également être mangée cuite en bouillon par exemple.

17- La Patience à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius),

Quelle partie de la plante manger ?

Attention, c’est une plante à consommer en très petite quantité car c’est riche en acide oxalique.  Les feuilles se consomment cuites ou crues en pesto par exemple, en soupe, ou en salades.

18- La mélisse (Melissa officinalis)

Quelle partie de la plante manger ?

Les feuilles fraîches ou séchées de mélisse s’utilisent surtout comme condiment pour les salades, les mayonnaises, les potages, les plats mijotés, les sauces, les salades de fruits (fraises…). Les feuilles et les fleurs peuvent être consommées dans des infusions (environ 5 g pour une tasse).

19- Le Houblon (Humulus lupulu)

Quelle partie de la plante manger ?

Le fruit du houblon est connu pour aromatiser les bières. Mais les jeunes pousses sont aussi comestibles. On peut les manger crues en salade ou cuite comme asperges.

20 – Les violettes (Viola odorata)

Quelle partie de la plante manger ?

Tout comme les fleurs de rose, les fleurs de violette peuvent être mangées en confiture. On peut manger les feuilles crues en salade ou cuites.

liste plantes sauvages comestibles

Et voilà pour la liste des plantes sauvages comestibles. Cette liste est non exhaustive. Si le sujet vous passionne, n’hésitez pas à acheter un livre sur le sujet qui vous permettra d’identifier les plantes facilement.

En savoir plus

  • Une chaîne Youtube qu’on aime beaucoup : Le Chemin de la Nature
    Christophe de Hody propose aussi des formations pour devenir autonome dans la cueillette de plantes sauvages, la cuisine et l’herboristerie.
  • Tout comme nous, le jardin vous passionne ? Nous avons ouvert une nouvelle rubrique dédié au Jardin et à la Permaculture.