Imprimer une maison écologique et économique avec une imprimante 3D est une grande première dans l’habitat alternatif. En mai dernier, le chantier du premier village entièrement construit à l’aide d’une imprimante 3D a commencé en Italie. À l’origine de ce projet, l’entreprise WASP (World Advanced Saving Project), digirée par Massimo Moretti.

imprimer une maison écologique en 3D

@WASP

Imprimer une maison écologique : un projet ambitieux pour une maison à moindre coût

L’imprimante 3D qui imprime les maisons écologiques mesure 12 mètres de haut. Au départ, les architectes ont pensé à imprimer des maisons en béton. Mais très vite, ils se sont rendus compte que le béton n’était pas du tout écologique, car une tonne de béton produit une tonne de CO2. Ils ont donc cherché une alternative plus respectueuse de l’environnement, en utilisant des matériaux naturels, qu’on peut facilement trouver sur place :

  • De la paille
  • De la terre
  • Et de l’eau
maison écologique paille terre eau

@WASP

maison écologique terre paille eau

@WASP

 

Ces matériaux ont permis la concrétisation du concept d’habitat « 0 km » pour un moindre coût. Une habitation ainsi imprimée est estimée à 48 euros seulement (prix des matériaux et l’énergie pour faire fonctionner l’imprimante).

imprimer une maison écologique

@WASP

imprimer une maison écologique impression 3D

@WASP

L’usage de l’imprimante 3D pour la construction d’un habitat alternatif : imprimer une maison écologique, est-ce l’avenir ?

D’après les calculs de l’équipe d’architectes qui travaillent sur ce projet, ce type d’habitation pourrait être construit en une seule semaine par 2 personnes.

L’équipe travaille en ce moment sur un système pour faire fonctionner l’imprimante à l’aide de panneaux solaires.

Toute ces techniques sont en open-source, c’est à dire que les techniques inventées pour la réalisation de ces habitations ne sont pas protégées par des brevets, et sont donc en libre accès pour que chacun puisse les utiliser et les améliorer.

Les initiatives dans ce genre se multiplient partout dans le monde. Le designer belge Gaël Collaro a ainsi monté un projet d’habitat à la fois social et écologique, en combinant impression 3D et l’emploi de matériaux locaux recyclés. Le CROUS de Lille étudie ce procédé pour une future résidence étudiante de 1000 chambres.

@Gael Collaro

 

En savoir plus :