Marguerite n’a que 24 ans mais elle a déjà construit sa propre cabane avec des matériaux recyclés et s’apprête maintenant à emprunter les routes de France et d’Europe à bord d’une roulotte au rythme du pas d’un cheval.

vivre dans une cabane

@Marguerite Petrozzani

Une cabane auto-construite à base de matériaux recyclés à la recherche de l’autonomie

La jeune femme n’avait pas réellement prévu de construire une cabane mais un jour, alors qu’elle s’est retrouvée sans logement, elle a dû trouver une solution rapidement. L’idée de construire la cabane est venue quand on lui a proposé un bout de terrain.

La cabane est faite de matériaux de récup’. Elle a trouvé certains matériaux à la déchetterie, d’autres matériaux dans des hangars industriels désaffectés… Cette expérience d’autoconstruction lui a appris énormément de choses. La fabrication a duré un mois et la jeune femme a vécu plusieurs mois dans une recherche d’autosuffisance en accédant à l’autonomie alimentaire et énergétique.

vivre dans une cabane autoconstruite autonomie

@Marguerite Petrozzani

vivre dans une cabane autonomie

@Marguerite Petrozzani

Marguerite ne voulait pas passer ses journées enfermée dans un bureau en attendant désespérément le week-end. Son choix de vie alternative réside dans son amour pour la liberté.

Elle a commencé à faire des tatouages à la main (« hand poked ») il y a 4 ans. Puis elle s’est exercée sur ses jambes après avoir acheté sa machine. Aujourd’hui elle est une véritable artiste qui arrive à vivre de son art en proposant des tatouages à prix libres. Elle s’est également mise à la linogravure, à la photographie et d’autres formes artistiques qui s’ajoutent au fur et à mesure des rencontres car les savoirs se partagent.

tatouage

@Marguerite Petrozzani

 

Alors qu’elle finissait tout juste de s’installer dans la cabane, Marguerite envisageait déjà de déménager. Loin d’une vie sédentaire, elle imaginait une manière de lier son amour pour son travail de tatoueuse et son amour pour le voyage. C’est là que l’idée d’un salon de tatouage nomade est née.

apparendre à faire des tatouages

@Marguerite Petrozzani

L’évolution d’un projet : passer d’une vie sédentaire à la vie nomade, de la cabane auto-construite à la roulotte

La jeune femme a toujours été attirée par la vie nomade. Elle a longtemps hésité à trouver un camion pour y installer son salon de tatouage mais, faute d’argent, elle a laissé son projet en suspend. Avec son expérience de vie en autonomie dans sa cabane, sa vision a évoluée. Souhaitant un mode de vie plus respectueux de l’environnement, elle a alors pensé à un moyen de locomotion non motorisé. Il y a deux ans, alors qu’elle faisait la cueillette du millet près d’Angers, elle a rencontré une famille qui vivait en roulotte. Cette rencontre l’a beaucoup inspirée. Vivre en roulotte c’est vivre des moments très forts. C’est une manière de se déplacer très lente et propice à la rencontre et au partage.

fabriquer sa roulotte

@Marguerite Petrozzani

autoconstruire sa roulotte

@Marguerite Petrozzani

 

Marguerite a alors commencé ses recherches pour la fabrication de l’attelage et a cherché un cheval. Pour l’aider à concrétiser son projet, elle a lancé une cagnotte participative sur Ulule (cagnotte toujours ouverte jusqu’au 15 octobre) en proposant en échange des tatouages et des linogravures. 

Elle commence tout juste à imaginer son itinéraire. Elle reçoit beaucoup de propositions d’accueil sur des terrains un peu partout en France et voir autant de générosité la conforte dans son projet. Une dame a d’ailleurs proposé de lui prêter un cheval de trait pour tracter sa roulotte.

vivre en cabane autonomie

@Marguerite Petrozzani

faire des tatouages

@Marguerite Petrozzani

Elle communiquera en avance ses étapes afin de proposer des tatouages et une initiation à la linogravure, une technique d’impression et de gravure.

Elle ne sait pas combien de temps durera l’aventure. La roulotte sillonnera d’abord les routes de France avant de parcourir les pays de l’Est… Souhaitons lui bonne route.

tatouage hypster

@Marguerite Petrozzani

tatouage hypster

@Marguerite Petrozzani

@Marguerite Petrozzani

 En savoir plus