Nous approchons de la fin d’année et, en faisant le bilan, on a vraiment l’impression d’avoir été submergés uniquement par des mauvaises nouvelles. Cette année 2020 a particulièrement été difficile. En effet, les mauvaises nouvelles se sont accumulées : les gigantesques incendies en Australie, aux Etats-Unis, en Amazonie, ou encore en Sibérie, l’explosion de Beyrouth, la marée noire de l’île Maurice, la fonte très inquiétante du permafrost, sans oublier bien évidemment le Coronavirus et toutes les autres mauvaises nouvelles…

Mais cette année 2020 a aussi eu son lot de bonnes nouvelles parfois passées inaperçu. Nous avons donc décidé de combattre cette ambiance morose en vous donnant 10 bonnes nouvelles survenues cette année. Parce que d’autres modes de vie sont possibles et qu’on peut, tous ensemble, se battre pour un monde plus juste entre les humains et plus respectueux de l’environnement…

10 bonnes nouvelles de l’année 2020

  • 1- L’Ecosse a adopté la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes

Le Parlement écossais a voté la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes en ce début d’année 2020. C’est une première mondiale. La loi ainsi votée prévoit que des tampons et des serviettes hygiéniques seront distribués gratuitement dans des lieux spécifiques (pharmacies, clubs de jeunesse, centres locaux). Le coût annuel de la mesure est chiffré à 28 millions d’euros. Rappelons qu’aujourd’hui, des millions de femmes dans le monde souffrent de précarité menstruelle et n’ont accès à aucune protection périodique pendant leurs règles.

Bravo l’Ecosse !

bonnes nouvelles 2020
  • 2- Le prix Nobel de la Paix a été donné au Programme alimentaire mondial des Nations unies

Une autre bonne nouvelle de cette année 2020 : le prix Nobel de la Paix a été donné cette année au Programme alimentaire mondial des Nation unies. Récompensé pour « ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre », le Programme alimentaire mondial des Nation unies reçoit ainsi une médaille d’or, un diplôme et une somme de 10 millions de couronnes suédoises (soit près d’un million d’euros).

Une bonne nouvelle qui fait du bien pour cette année si difficile…

  • 3- L’agriculteur Paul François gagne définitivement son procès contre Monsanto en France

Paul François, céréalier de Charente, a décidé de poursuivre Monsanto en justice. En effet, intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé des vapeurs d’un herbicide commercialisé par Monsanto, l’agriculteur a frôlé la mort et souffre depuis de graves troubles neurologiques. Son marathon judiciaire entamé en 2007 vient de se terminer par le rejet par la Cour de cassation du recours déposé par la firme américaine. La responsabilité de Monsanto-Bayer est donc définitivement reconnue dans cette affaire.

L’herbicide Lasso a été interdit en France en 2007. Cette affaire ouvre une brèche pour toutes les victimes.

  • 4- Congé paternité allongé en France

Le congé paternité, instauré en France en janvier 2002, va enfin évoluer. Bénéfique pour lutter contre les inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes, bénéfique pour l’implication des pères dans l’éducation des enfants et le rééquilibrage des tâches familiales, la durée du congé paternité va ainsi doubler, passant de 14 à 28 jours à compter de juillet 2021.

À noter tout de même que la France est toujours en queue du peloton. La Norvège propose ainsi aux parents de répartir les semaines et choisir de percevoir 100% de leur salaire sur 49 semaines ou 80% de leur rémunération pendant 59 semaines. De même, les Finlandais bénéficient de 54 jours et l’Islande compte près de deux mois de congé paternité payé

  • 5- Chasse à la glu suspendue : une des bonnes nouvelles de cette année 2020 en France

Cette année, le président de la République a décidé de suspendre la chasse à la glu, une pratique controversée dénoncée par les écologistes et la Commission européenne.

En effet, la France était le dernier pays d’Europe à autoriser la chasse à la glu. Les chasseurs mettaient ainsi de la glu sur des tiges en bois cachées dans les arbres. Les oiseaux qui s’y posaient étaient ainsi capturés et mis en cage pour attirer d’autres oiseaux tirés par les chasseurs. Cette pratique non-sélective est un danger pour la biodiversité.

  • 6- Les Sioux obtiennent une victoire inattendue face à une compagnie pétrolière

La décision est passée inaperçue et pourtant, il s’agit d’une des bonnes nouvelles de cette année 2020, tant pour les tribus indiennes que les organisations de défense de l’environnement !

Entre août 2016 et février 2017, des milliers d’activistes et des membres de 300 tribus indigènes avaient campé à la confluence du Missouri et de la rivière Cannon Ball pour tenter de s’opposer à la construction de l’oléoduc Dakota Access, sur le territoire ancestral des Sioux. Ils avaient violemment été réprimés. Barack Obama avait suspendu le projet mais Donald Trump a accéléré la procédure d’autorisation. Mais après 3 années de procédures, un juge fédéral a remis en cause l’autorisation d’exploiter donnée à la compagnie Energy Transfer Partners et ordonne un examen de l’impact du pipeline sur l’environnement.

Une victoire qui fait du bien au moral…

  • 7- C’est prouvé, au même titre que les arbres, le sol absorbe le CO2 !

Alors que nous émettons de plus en plus de CO2 dans le monde, une étude faite conjointement par l’INRAE (l’Institut national de recherche pour l’agriculture), l’Université de Bonn en Allemagne et le CNRS en France, a démontré que les écosystèmes terrestres contenus dans les sols ont la capacité de fixer de grandes quantités de carbone. Les sols permettraient ainsi de réduire d’un tiers l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère.

Pour cela, une transition vers des pratiques agricoles et des gestions du sol durables est nécessaire et serait bénéfique, non seulement pour une alimentation plus saine et une sécurité alimentaire, mais aussi pour la préservation des fonctions des sols car les écosystèmes terrestres stockent deux à trois fois plus de carbone que l’atmosphère. Il est donc urgent de stopper la dégradation des sols agricoles.

  • 8- Amsterdam va racheter les dettes de ses jeunes habitants

Voilà une initiative positive qui mérite d’être mise en lumière. Cette année, la ville d’Amsterdam a décidé de racheter les dettes de ses jeunes habitants.

Il n’est pas ici question d’effacement des dettes mais de rachat. Ainsi, les dettes restent mais la ville les rachètent aux créanciers et les jeunes pourront rembourser à leur rythme en fonction de leurs moyens.

Selon les chiffres officiels, plus d’un tiers (34%) des jeunes âgés de 18 à 34 ans ont des dettes à Amsterdam. Or, la mairie considère que ces dettes sont facteurs de stress, ce qui empêche les jeunes de réussir leurs études ou de rejoindre le marché du travail. Avec ce coup de pouce, la ville espère ainsi que les jeunes vont pouvoir poursuivre leurs projets sereinement.

Bravo à la ville d’Amsterdam pour cette belle initiative. Espérons que d’autres villes s’en inspirent…

bonnes nouvelles 2020
  • 9- Le confinement a aussi eu des effets bénéfiques pour l’environnement

Même si toutes les conséquences du confinement n’ont pas été positives sur l’environnement (surconsommation de plastique, de produits à usages uniques jetables, hausse de la consommation des écrans…), le confinement a globalement permis une nette amélioration de la qualité de l’air grâce notamment à la diminution du trafic routier et aérien. Les deux mois d’activité réduite du printemps 2020 ont ainsi permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre en France mais aussi ailleurs dans le monde dans tous les pays touchés par cette crise sanitaire.

Par ailleurs, le confinement a dopé les circuits courts. Les consommateurs ont ainsi adopté de nouvelles pratiques en se tournant vers les producteurs locaux.

Cela démontre qu’il y a encore de l’espoir et qu’en s’y mettant tous ensemble nous pouvons changer les choses.

  • 10- Les vers de cire mangent du plastique

Et parmi toutes les bonnes nouvelles de 2020, il y en a une qui nous a vraiment fait du bien : savoir que tout n’est pas perdu face au plastique.

Les initiatives pour trouver une solution face au plastique se multiplient. Ainsi, vous avez probablement entendu parler de l’Ocean Cleanup, un navire qui dispose d’un flotteur de 600 mètres de long, destiné à nettoyer les océans des déchets plastiques. Ce navire s’attaque actuellement au « vortex de déchets« , une immense poubelle flottante dans l’Océan Pacifique trois fois grande que la France.

Mais cette fois, pour venir à bout du plastique, une solution nous vient directement de la nature. Des scientifiques étudient en ce moment la façon dont les vers de cire digèrent le plastique ! En effet, les vers de cire mangent le polyéthylène, l’un des plastiques les plus communs qui met plusieurs centaines d’années à se décomposer dans la nature. Leur incroyable capacité à manger du plastique a été découverte par hasard… D’autres insectes, également capables d’en consommer, ont été découverts ces dernières années. De quoi nous redonner de l’espoir…

Voilà pour les 10 bonnes nouvelles de 2020 🙂

🌟 11e bonne nouvelle ! 🌱

On organise un l’atelier gratuit et en direct dimanche prochain :

Réussir Ma Transition Zéro Déchet dans la bonne humeur

(même avec un petit budget, peu de temps et un entourage récalcitrant)

Rendez-vous dimanche 8 novembre 2020 à 18h (heure de Paris) en direct et en ligne avec Claudia et Séverine, membres du collectif Toits Alternatifs.

S’inscrire à l’atelier de dimanche 8 novembre à 18h

  • Découvrez comment économiser au quotidien grâce au Zéro Déchet tout en se faisant plaisir.
  • 3 recettes et astuces Zéro Déchet qui vous prendront moins de 3 minutes à réaliser.
  • La méthode pour transformer vos vieilles habitudes en bons réflexes (dans la bonne humeur).
  • Une période de questions-réponses de 30 minutes avec les intervenants.
  • Découvrez le programme Ma Transition Zéro Déchet en avant-première et profitez d’un prix de lancement qui ne sera plus jamais proposé (pour vous remercier de votre soutien 🙂! ).

En savoir plus