Hélène et Aubin sont partis en avril 2017 pour un long voyage. Leur objectif est de faire France-Japon en van aménagé.

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van aménagé : itinéraire d’un road trip longuement préparé

Hélène, 25 ans, et Aubin, 26 ans, ont expérimenté la vie en van lors de leur voyage de 7 mois en Nouvelle-Zélande en 2012-2013. À cette époque, les voyages en van n’étaient pas encore à la mode en France. Le couple ne savait donc pas que voyager ainsi était possible.

Convaincus par leur première expérience, Hélène et Aubin décident de se lancer dans un voyage plus long. Voyager en van c’est voyager avec sa petite maison, c’est le confort, c’est l’autonomie, la liberté de mouvement. C’est ainsi qu’est née l’idée d’aller au Japon en van aménagé.

Le couple mit plus d’un an à économiser 20 000 euros,  aménager leur van et à réfléchir à leur itinéraire.

itinéraire france-japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

itinéraire france-japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

Itinéraire de leur voyage en van jusqu’au Japon :

France -> Allemagne -> Autriche -> République Tchèque -> Pologne -> Lituanie -> Lettonie -> Estonie -> Russie -> Kazakhstan -> Kirghizistan -> Kazakhstan (2) -> Russie (2) -> Mongolie -> Russie (3) -> Corée du Sud -> Japon.

France-Japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

Formalités pour un voyage France-Japon en van aménagé :

Le passage des frontières n’est pas difficile. Il faut :

  • les papiers du véhicule
  • le passeport des passagers
  • le carnet de passage de douane pour le Japon
  • les papiers d’immigration pour la Russie (obtenus à la frontière et à rendre en sortant du territoire)

Le reste des documents est à remplir directement sur place à la frontière.

Les visas :
Concernant les visas, le couple a pris le visa pour la Russie à l’avance car il faut compter 3 mois pour obtenir un visa avec de multiples entrées.
– Pour obtenir le visa russe, il faut une invitation. Cette invitation s’obtient lorsque des hôtels sont réservés. Hélène et Aubin ont décidé de passer par une agence certifiée qui fournit les preuves nécessaires à l’obtention du visa. C’est une solution chère mais plus simple. Le couple a ainsi obtenu le visa business 3 mois, 2 entrées une première fois (ce qui leur a permis d’aller en Russie, de sortir au Kazakhstan, de rentrer une deuxième fois en Russie avant de sortir en Mongolie). Une fois en Mongolie, Hélène et Aubin ont dû demander un deuxième visa pour la Russie afin d’entrer une 3ème fois pour aller en Corée du Sud.
– Pour le Kazakhstan et le Kirghizistan il faut simplement se présenter à la frontière.
– Pour la Mongolie il faut un visa qui peut être obtenu dans une ambassade mongole. Le couple l’a fait au Kazakhstan.
– Aucun visa n’est nécessaire pour la Corée du Sud et pour le Japon pour les Français.
France-Japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

Le voyage alternatif en van : beaucoup d’imprévus et de belles rencontres

Leur van leur permet d’être autonomes. En plus du lit dans leur van, ils ont une tente, des duvets, et des tapis de sol qu’ils utilisent soit pour les invités, soit lors de randonnées en autonomie sur plusieurs jours. Ils n’ont pas de panneaux solaires mais une batterie auxiliaire leur permet de recharger le peu d’équipements qu’ils ont. Ils ont également une réserve d’eau potable de 60L + des bidons d’eau de 5L (entre 1 et 5 en fonction du pays).

Hélène et Aubin ont tous les deux le permis. Ils parcourent en moyenne 160km par jour en fonction des pays : en Russie ils roulaient à 300 ou 400 par jour alors qu’au Japon ils roulent moins de 100km par jour.

Même si le couple a bien préparé le voyage à l’avance, la vie sur les routes n’est pas si simple. Voyager en van c’est aussi faire face à des imprévus.

La première chose à savoir, c’est qu’il faut parfois être très patient. Même s’ils n’ont jamais eu aucun problème lors des passages des frontières en van, ils ont appris que cela pouvait prendre plusieurs heures. Le couple est resté bloqué 7h à la frontière mongole, et d’autres voyageurs ont attendu 18h ! Les frontières en bateau sont également très chères avec un véhicule. Il faut aussi accepter de se faire vider le van par des militaires qui manquent parfois de délicatesse…

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

Le couple a connu de nombreuses galères comme des ensablements et des embourbements, quelques problèmes techniques sur le van, des routes glissantes lors d’orages dans les montages, leur toit ouvrant s’est également mis à fuir après 2 jours de typhon au Japon et de la pluie non stop… Mais toutes ces mésaventures font partie du voyage et, même si ça n’est pas toujours simple, c’est une expérience enrichissante.

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

En 7 mois de voyage, Hélène et Aubin ont vécu de très bons moments. Ils ont été invités par de nombreuses personnes rencontrées sur la route. Ils ont, par exemple, été invités par des pêcheurs à boire de la vodka en Russie. Ils ont vu des paysages à couper le souffle, comme au Kirghizistan à 3000m d’altitude alors qu’ils étaient à 6 dans le van (4 auto-stoppeurs tchèques à l’arrière). Ils ont pris des douches dans des endroits improbables : au milieu du désert au soleil couchant, ils ont découvert le banya russe (sauna) avec des Biélorusses après un embourbement. Ils ont eu la visite de cavaliers dans les steppes Mongoles, ils ont passé quelques jours avec des coréens, ils ont profité du magnifique lever de soleil lors de l’ascension du mont Fuji…

France-Japon en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

france-japon en van

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

France-Japon en van aménagé, et la suite ?

Hélène et Aubin sont arrivés au Japon depuis 3 semaines. Ils s’apprêtent à poursuivre leur voyage au Cambodge mais rien n’est fixé. Ils ne pensent pas encore au retour et profitent de l’instant présent.

voyager en van aménagé

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

voyager en van aménagé jusqu'au Japon

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

Même si le voyage est loin d’être fini, ce voyage France-Japon en van leur a déjà permis de vivre des expériences uniques, de faire des rencontres incroyables. C’est un voyage qui leur a ouvert l’esprit car ils sont quotidiennement confrontés à d’autres cultures, d’autres visions du monde.

Et vous, est-ce qu’un voyage en van vous tente ?

voyager en van jusqu'au Japon

@Vent Contraire – Les a.VAN.tures d’Aubin Et Hélène

En savoir plus