Parce que nous sommes les consommateurs, il ne tient qu’à nous de consommer différemment pour réduire notre impact négatif sur l’environnement et sur notre santé. Vivre dans des habitations alternatives ne suffit pas car il faut également changer ses habitudes domestiques en s’éloignant de la surconsommation. À travers ces 10 astuces et idées DIY, vous pourrez passer au Zéro Déchet dans la cuisine très simplement.

Quelques gestes au quotidien pour réduire son empreinte écologique lorsqu’on se lance dans le Zéro Déchet dans la cuisine

1- Economisez les ressources naturelles en avantageant des matières plus écologiques

Le Zéro déchet dans la cuisine passe tout d’abord par l’utilisation de matières plus responsables. Éliminez les contenants en plastique, le silicone, l’aluminium et le téflon qui sont d’ailleurs des matières dangereuses pour la santé. Utilisez des matières plus écologiques comme le bois, le verre ou l’inox.

Pensez aussi à économiser les ressources naturelles en adoptant des modes de cuisson sans énergie pour réduire votre empreinte écologique.

  • Four solaire

Le four solaire n’a pas besoin d’électricité ou d’énergie fossile pour fonctionner. Le principe est simple : les rayons de soleil qui se reflètent se transforment en chaleur pour cuisiner. Contrairement aux idées reçues, le four solaire ne dépend pas de la température extérieure mais de l’ensoleillement. Lorsque le ciel est dégagé, même si il fait -5°C, il est tout à fait possible d’utiliser son four solaire.

four solaire zéro déchet cuisine

@ID Cook

four solaire économie d'energieIl existe différents modèles plus ou moins volumineux et plus ou moins puissants. Vous pouvez également le fabriquer vous-mêmes.

  • Marmite Norvégienne

La Marmite Norvégienne est un indispensable dans une cuisine lorsqu’on souhaite réduire sa consommation d’énergie. Cette méthode de cuisson s’utilise généralement pour les plats mijotés. Dès que le plat arrive à ébullition, au lieu de laisser le plat mijoter sur le feu, il faut retirer le plat et placer le contenant dans un réceptacle fermé isotherme afin de continuer la cuisson. La chaleur ainsi préservée permet de cuire les aliments lentement. C’est un peu plus long qu’une cuisson classique sur le feu mais cela permet d’économiser de l’électricité, du gaz ou du bois.

marmite norvégienne cuisson alternative

@ID Cook

marmite norvégienne cuisson alternative

@ID Cook

Fabriquer sa propre marmite norvégienne est à la portée de tous et ne coûte pas très cher. Le plus important est l’isolation afin de garder la chaleur.

2- Courses en vrac et bocaux

Tous ceux qui veulent passer au Zéro Déchet sont au courant : la première chose à faire, c’est d’arrêter d’acheter des aliments emballés. Pour cela, préférez les rayons de vente en vrac. Les aliments secs se conservent longtemps et très bien dans des bocaux en verre.

zéro déchet dans la cuisine vente en vrac

3- Fabriquez ou achetez des sacs en tissu pour faire les courses

Adieu les sacs en plastique et sacs jetables ! Les sacs plastique ont été progressivement remplacé par des sacs en papier suite à l’interdiction des sacs plastique en France en caisse (juillet 2016) et pour les sacs d’emballage des fruits et légumes (janvier 2017). Mais il est possible d’aller plus loin dans le Zéro Déchet en remplaçant les sacs en papier jetables par des sacs en tissu réutilisables. N’oublions pas, la fabrication du papier nécessite beaucoup d’eau et d’arbres !

sacs tissu courses Zéro déchet dans la cuisine

@Alter eco

4- Compostez au maximum

Les déchets organiques doivent également être réduits car un tiers de nos poubelles est composé de matières organiques. Cela représente une centaine de kilos par an et par personne. Ces déchets jetés dans une poubelle ménagère doivent être ensuite traités dans un centre et finiront brûlés dans un incinérateur. Même si le déchet est organique, son traitement gaspillera de l’énergie alors qu’il est biodégradable.

La solution est donc de composter vos déchets organiques. Le compost ainsi obtenu est très riche et fertile, un véritable trésor pour vos plantes ! La liste des aliments compostables est longue : vous pouvez composter les épluchures de fruits et de légumes, les déchets verts de vos plantes, les cendres, le thé, le marc de café, les coquilles d’œuf brisées, les restes de repas végétariens…

Vous pouvez installer un bac à compost dans votre jardin (fourni par certaines mairies). Si vous habitez en appartement, vous pouvez également composter vos déchets organiques à l’aide de vers : le vermicompostage ou le lombricompostage (c’est sans odeur !). Sinon il existe des composteurs collectifs…

5- Utilisez les peaux des légumes et les fanes pour en faire des chips ou des soupes

Les épluchure ne sont pas impropres à la consommation. La plupart des peaux, fanes, tiges et pelures des fruits et légumes peuvent se manger, à condition qu’ils soient bio ! En effet, ces parties extérieures des fruits et légumes peuvent contenir des pesticides. Les épluchures peuvent être frites ou grillées au four. Elles peuvent également donner du goût à vos bouillons. Les fanes (feuilles) des carottes, des radis… peuvent être utilisées pour faire du pesto, des veloutés, des gratins… Essayez, c’est délicieux !

zéro déchet dans la cuisine cuisiner fanes épluchures

Fabriquer soi-même ses produits pour passer simplement Zéro Déchet dans la cuisine

6- Recette DIY du liquide vaisselle

liquide vaisselle DIY Zéro déchet dans la cuisine

@Béatrice & Déchets

Les produits industriels sont souvent néfastes pour l’environnement et le fait de jeter les contenants, une fois les produits utilisés, va à l’encontre du Zéro Déchet. Une étape supplémentaire pour passer au Zéro Déchet dans la cuisine c’est donc la fabrication de ses propres produits. Le produit vaisselle est très simple, rapide et économique à réaliser.

– 0,5 L d’eau
– 50g de savon de Marseille râpé ou en paillettes (possible de mélanger avec du savon noir liquide)
– 1cc de bicarbonate de soude
– 1cs de vinaigre blanc
– 1cs de cristaux de soude
– 10 gouttes d’huile essentielle de citron

Mettez sur le feu l’eau et le savon râpé ou en paillettes et portez à ébullition jusqu’à ce que le savon devienne liquide. Hors feu : ajouter le bicarbonate de soude, puis le vinaigre blanc, puis les cristaux de soude et enfin les gouttes d’huile essentielle de citron. Mélangez le tout et laissez refroidir une nuit. Le lendemain mixez à nouveau avant de le verser dans les contenants.

Zéro déchet dans la cuisine liquide vaisselle DIY

@Béatrice & Déchets

7- Fabriquer soi-même les pastilles pour le lave-vaisselle

Le lave-vaisselle n’est pas écologique car, comme tous les appareils électro-ménagers, il consomme beaucoup d’eau et d’énergie, non seulement en lavant la vaisselle, mais aussi lors de sa fabrication. Si cependant vous en avez déjà un, le but n’est pas de le jeter ! Vous pouvez en revanche réduire vos déchets en arrêtant d’acheter des pastilles industrielles emballés pour le lave-vaisselle.

  • Recettes DIY des pastilles pour le lave-vaisselle 

Chaque lave-vaisselle fonctionne différemment selon le programme et la dureté de l’eau (quantité de calcaire qui varie selon le lieu géographique). Les dépôts blancs sur les verres peuvent d’ailleurs provenir du calcaire dans l’eau mais également de la qualité du savon de Marseille dans votre recette (si vous décidez de tester une recette avec du savon de Marseille attention à la glycérine qui encrasse également la machine !). Il est donc difficile de donner une recette magique qui conviendrait à toutes les machines. Voici cependant deux recettes DIY de produit pour le lave-vaisselle qui ont été testése et approuvées par de nombreux internautes :

Recette 1 (sans savon de Marseille) expliquée par Camille du blog Camille se lance 

– 100 grammes de cristaux de soude
– 40 grammes de sel fin
– 30 grammes d’acide citrique 

Mettre tous les ingrédients dans un pot hermétique pour obtenir la poudre à utiliser dans le lave-vaisselle. Il suffit ensuite de mettre l’équivalent de 2 cuillères à soupe de produit à l’endroit prévu à cet effet dans le lave-vaisselle et le tour est joué.

ASTUCE : à la place du liquide de rinçage mettez du vinaigre blanc (ça évite le calcaire).

 

Recette 2 (sans savon de Marseille) expliquée par Sandra du blog Sweet Cosmetik

– 3 citrons jaunes que vous devez couper en rondelles
– 200 grammes de gros sel de cuisine
– 400 ml d’eau déminéralisée 
– 100 ml de vinaigre blanc
– 10 gouttes d’huile essentielle de citron jaune

produit lave-vaisselle sans savon

@Sweet Cosmetik

Mettre les citrons tranchés sans les pépins dans un saladier et y ajouter le gros sel ainsi que 25 ml d’eau déminéralisée. Mixez le tout et versez ensuite dans une casserole avec le vinaigre blanc et le reste de l’eau déminéralisée. Portez à ébullition et mixez une nouvelle fois pendant 10 minutes jusqu’à l’obtention d’un sirop lisse. Sortez ensuite le mélange du feu pour le mixer 3 minutes dans un blinder. Ajouter les gouttes d’huile essentielle de citron jaune et mixez une dernière fois au blinder durant 1 minute.

produit lave-vaisselle zéro déchet dans la cuisine

@Sweet Cosmetik

Le mélange peut se garder longtemps. Il faut verser l’équivalent de 3 cuillères à soupe de produit dans le compartiment réservé au produit dans le lave-vaisselle.

Si vous utilisez une autre recette, n’hésitez pas à laisser un commentaire avec les détails.

Par quoi remplacer les éponges, l’essuie-tout et le film plastique étirable pour passer au Zéro déchet dans la cuisine ?

Le Zéro déchet dans la cuisine passe non seulement dans nos habitudes domestiques, mais aussi dans les produits qu’on utilise et  dans le choix de nos ustensiles.

8- Éponge Zéro Déchet : le Tawashi

Les éponges font partie des petits objets utiles qu’on change très régulièrement car elles s’abîment vite. Lorsqu’on décide de passer au zéro déchet dans la cuisine, on doit trouver une alternative. L’une des alternatives qui existent est le Tawashi. Le Tawashi est une éponge japonaise à fabriquer soi-même à l’aide de vieux vêtements ou de collants troués. Pour remplacer le côté vert de l’éponge, vous pouvez utiliser tout simplement des coquilles d’œufs broyées.

 

éponge tawashi zéro déchet dans la cuisine

@Béatrice & Déchets

Il existe également une variante au Tawashi : au lieu de le fabriquer avec de vieux vêtements, vous pouvez le tricoter !

tricoter tawashi zéro déchet dans la cuisine

@Mum à contre courant

tricoter tawashi zéro déchet dans la cuisine

@Mum à contre courant

9- L’essuie-tout lavable ou les lingettes micro-fibre lavables

essuie tout lavable Zéro Déchet

@Petit Poh

Tout comme le papier toilette, la fabrication de l’essuie-tout nécessite énormément d’eau et d’arbres pour une seule utilisation. Faire le choix du Zéro Déchet dans la cuisine c’est enlever tout ce qui n’est pas réutilisable afin d’avantager des alternatives plus écologiques. À la place de l’essuie-tout en papier, vous pouvez en utiliser un en tissu ou des torchons en microfibre.

10- Remplacer le film plastique étirable par un film alimentaire réutilisable

Nous vous avons expliqué dans un précédent article que vous pouviez remplacer le film plastique étirable par un film alimentaire lavable.

Vous pouvez également coudre une charlotte pour couvrir vos plats. Pour cela il vous faut soit un tissu en coton, soit un tissu enduit ainsi qu’un élastique et du biais.

remplacer le film plastique étirable zéro déchet

@Béatrice & Déchets

On espère que toutes ces astuces et ces conseils vous seront utiles. Si vous avez des questions, des commentaires et des recettes à conseiller, n’hésitez pas à mettre un commentaire !

En savoir plus