Homologuer un van aménagé, que dit la loi ?

Homologuer un van aménagé n’est pas une obligation, à condition que le véhicule n’ait pas été modifié et que son aménagement intérieur soit démontable. Bien que cette homologation soit fortement recommandée, beaucoup de personnes décident de ne pas la faire. Et pour cause, l’homologation est de plus en plus contraignante, et coûte du temps (pour les nombreuses démarches) et de l’argent. Pourtant, homologuer un van aménagé permet de s’assurer de la sécurité de celui-ci.

Si le van a subi des transformations notables, l’homologation du véhicule doit obligatoirement faire l’objet d’une réception par la DRIEE/DREAL/DEAL (service des Mines), qui s’assure que le véhicule soit bien en état de marche, et vérifie la bonne conformité aux dispositions techniques fixées par le Code de la route. Le dossier pour homologuer un van aménagé est téléchargeable sur le site officiel du gouvernement ici.

Pourquoi est-ce tout de même important de suivre les règles pour homologuer un van aménagé ?

À partir du moment où le véhicule est aménagé avec un coin cuisine, des sièges, une table, des lits ou des couchettes obtenues en convertissant (ou pas) et des espaces de rangement, le van va être considéré comme étant une auto caravane (camping car). Il faut donc le faire homologuer en VASP. Notons par ailleurs que si le véhicule est homologué en VASP, l’assurance sera moins chère.

Homologuer un van est contraignant, c’est vrai. Mais, même sans faire homologuer le véhicule, on peut suivre les indications pour s’assurer au mieux de sa sécurité personnelle. Pour rappel, n’oublions pas que le van aménagé dispose d’installations d’électricité et de gaz. Des précautions doivent donc être prises car les accidents arrivent malheureusement trop souvent !

 

Voici quelques consignes pour l’aménagement (valables aussi pour homologuer un van aménagé).

  • Mettre des aérations : aération haute et aération basse selon la superficie du véhicule
    aération vasp homologuer un van aménagé

    @Guide d’Aménagement des Camping-cars – Santé et Sécurité des occupants, Afnor

    Avoir un extincteur a poudre sèche d’une capacité d’au moins 1 kg homologué ou conforme (en français)

  • Concernant le gaz : le propane est interdit à l’intérieur du véhicule (car il est extrêmement inflammable), le butane est autorisé
  • Compartimenter le gaz avec des aérations supplémentaires
  • Les meubles doivent avoir des bords arrondis (protéger les tranches avec des bandes de chant en PVC)

Vous pouvez retrouver l’ensemble des normes dans l’ouvrage intitulé Aménagement des camping-car, Confort et sécurité des occupants, téléchargeable facilement en format pdf sur internet, ou vous pouvez acheter la version papier ici.

homologuer un van aménagé compartiment bouteille vasp

@Guide d’Aménagement des Camping-cars – Santé et Sécurité des occupants, Afnor

 

compartiment gaz homologuer un van aménagé

@Guide d’Aménagement des Camping-cars – Santé et Sécurité des occupants, Afnor

Quelle est la démarche et quelles sont les étapes pour homologuer un van aménagé ?

Il y a une procédure à suivre afin de faire homologuer un van aménagé.

  • Faire la demande au constructeur pour avoir l’autorisation de déclasser le véhicule
  • Faire un plan de l’aménagement du véhicule en notant bien tout ce qui va être modifié dans le cahier des charges
  • Il faut ensuite retirer le dossier ou l’imprimer
  • Puis faire les travaux aux normes
  • Et présenter le véhicule à un organisme de contrôle agréé : Il vont vérifier toutes les installations liées au gaz, les installations électriques, les aérations, et le chauffage. Ils vous donnent un certificat après la visite.
  • peser le véhicule avec tout l’aménagement + les réservoirs d’eau + le plein de gasoil + le conducteur en 3 fois : l’essieu avant, l’essieu arrière, et les deux essieux en même temps.
  • Déposer le dossier complet à la préfecture en joignant tous les documents et attendre d’être convoqué par le service des Mines
  • L’ingénieur des Mines effectue plusieurs contrôles, puis déclare le véhicule conforme avec un procès verbal. Ce procès verbal est transmis à la Préfecture.
  • Vous pouvez enfin obtenir la carte grise du véhicule homologué.

 

Maintenant vous savez tout pour homologuer un van aménagé.

toitslogosavoirplusEn savoir plus