La Norvège, avec ses 5 millions d’habitants, est à l’avant-garde d’un monde plus écologique. Le Parlement norvégien a voté il y a quelques mois une loi visant à atteindre un bilan carbone neutre d’ici 2030. Conscient de l’impact négatif des énergies fossiles, et malgré les réserves d’hydrocarbures qui font sa richesse, la Norvège se positionne au premier rang de l’Europe en terme de transition énergétique. L’électricité est produite à 98% par énergie hydraulique. C’est d’ailleurs le premier ministre norvégien qui a inventé la notion de développement durable en 1987. Le besoin de nature et de simplicité est fortement ancré dans la culture Norvégienne. Alors que le pays accueille de plus en plus de voyageurs du monde entier, le tourisme durable en Norvège est devenu une priorité.

Tourisme durable en norvège

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Vivre en harmonie avec la nature

Les Norvégiens ont toujours été très proches de la nature. Ceux qui vivent en ville sont nombreux à avoir une maison en bois isolée dans les fjords ou au bord d’un lac. Même ceux qui vivent dans les petites villes profitent des week-ends et des vacances pour s’éloigner du bruit. Leurs maisons sont souvent sommaires : elles n’ont ni l’eau courante ni l’électricité. Certains ont installé des panneaux solaires. La majorité de l’eau dans les rivières et les lacs est potable. Ils pêchent, chassent et cueillent leur propre nourriture.

Trollfjord cabane pecheur

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Cet accès à la nature est inscrite dans les lois norvégiennes. Tout le monde est libre de profiter des grands espaces, même des terrains privés, tant que la nature est respectée. Ainsi, chaque personne peut planter sa tente et dormir à la belle étoile, en foret comme en montagne, cueillir les baies, les champignons et pêcher le poisson d’eau de mer sans permis.

Bien loin de la surconsommation qui règne dans nos sociétés industrialisées, grâce à ce lien très fort avec la nature, la Norvège figure en haut de la liste des pays où la population est la plus heureuse au monde.

Vue Nyksund tourisme durable norvège

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

voyage norvège fjord vesteralen

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Matinden trek

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Voyager autrement : Écotourisme et Slow travel, promotion d’un tourisme durable en Norvège

Selon la philosophie de vie norvégienne, le développement durable est la responsabilité de tous. Chacun doit agir afin de réduire son impact sur l’environnement. Le tourisme s’inscrit dans cette dynamique.

La Norvège est un pays propice au tourisme durable et responsable. Le site officiel de l’Office du tourisme a d’ailleurs mis en place un symbole pour identifier rapidement les logements/activités certifiés respectueux de l’environnement.

Le tourisme durable en Norvège est essentiellement axé sur la nature. Tout comme les Norvégiens qui partent s’isoler dans la nature dès qu’ils le peuvent, les touristes profitent des magnifiques paysages pour faire des activités en extérieur telles que des randonnées, du cyclisme, du kayak, du ski… Le pays est connu pour ses fjords, ses côtes escarpées et ses grandes forêts.

kayak lofoten

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Nyksund vue

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

 

La Norvège est d’ailleurs le premier pays au monde à avoir choisi la « déforestation zéro » impliquant de ne plus acheter aucun produit lié à la déforestation comme l’huile de palme ou la culture du soja. Le pays va même plus loin dans sa démarche en subventionnant des projets de protection des forêts partout dans le monde.

Hurtigruten : de nouveaux bateaux hybrides, un pas de plus vers le tourisme durable en Norvège

La célèbre compagnie Hurtigruten qui propose des croisières d’exploration se lance également dans cet élan écologique du tourisme durable en Norvège en investissant dans des bateaux hybrides. Cela marque une réelle avancée car les bateaux propulsés par l’électricité pourront naviguer dans les aires protégées tout en limitant leur impact sur l’écosystème. Une grande première mondiale qui a le mérite d’être soulignée.

La compagnie avait déjà fait le choix de privilégier la nourriture locale, plus écologique, à bord de l’Express Côtier qui longe les côtes norvégiennes de Bergen à Kirkenes. Hurtigruten a ainsi fait le choix de l’économie locale en se fournissant uniquement auprès des petits producteurs locaux et en proposant des plats végétariens.

hurtigruten express cotier trollfjord

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

Ces nouvelles mesures témoignent de la prise de conscience de l’impact que l’homme a sur son environnement.

La Norvège nous montre le droit chemin vers une autre manière de consommer et de voyager. La route est encore longue et tout est encore loin d’être parfait, mais la volonté affichée de la Norvège est un exemple qui devrait être beaucoup plus suivi dans le monde afin d’accélérer le développement des solutions alternatives et durables dans le tourisme comme dans d’autres secteurs.
Parce qu’un autre mode de vie est possible…

 

Hanmoy vue village montagne

© Clo & Clem, www.untoursurterre.fr

 

En savoir plus