Ce podcast revient sur l’expérience de Julie autour de 3 questions principales :

  • Comment en est-elle arrivée à vivre dans une communauté de permaculture ?
  • Comment s’organise concrètement la communauté ?
  • Comment ses proches ont pris sa décision de vivre de manière alternative, et qu’est-ce que cela a changé dans sa vie.

Qu’est-ce qu’une communauté basée sur la permaculture ?

La communauté de permaculture que Julie a décidé de rejoindre se présente sous forme d’éco-village. Chaque famille a sa propre maison. La permaculture a pour but de : prendre soin de la Terre, prendre soin des Hommes, partager équitablement les ressources. La communauté n’est basée sur aucune religion, aucune loi, aucune obligation. Les différentes familles viennent de tous les horizons. La permaculture n’est donc pas animé par un mode de pensée, mais un désir d’action. Seule motivation commune : réfléchir au respect de l’environnement et à une vie meilleure ensemble.

fruits et légumes communauté de permaculture

Julie Aubier

 

Le témoignage de Julie : de Paris à la communauté de permaculture au Costa Rica

Julie s’est beaucoup cherchée avant de rejoindre une communauté de permaculture au Costa Rica. Elle a été élevée par une famille de « gauche caviar » parisienne. Enfant, elle rejetait les idées utopistes  de ses parents. Puis un jour, elle s’est rendue compte qu’elle n’était pas heureuse dans sa vie. Elle se sentait enfermée, étouffée dans son quotidien. Elle commence à faire des recherches pour adopter un mode de vie alternative, plus proche de la nature.

Elle découvre les Earthship (habitations auto construites avec des matériaux de récupération, respectant la nature à moindre coût, autonomes et autosuffisantes en termes d’eau, d’électricité, de régulation thermique, voire de nourriture). Elle se rend alors compte qu’on peut très bien vivre autrement.

Puis elle tombe sur des photos du Costa Rica et devient amoureuse du pays, de la terre, de la nature. Elle y trouve une communauté basée sur la permaculture, qui regroupe 25 familles du monde entier. Elle rentre à Paris et 3 jours plus tard elle aménage au Costa Rica.

 

communauté permaculture

Julie Aubier

toitslogosavoirplus

En savoir plus