Comment les enfants s’adaptent à une vie alternative ?

C’est la principale question des parents qui font le choix de vivre autrement : comment les enfants s’adaptent à une vie alternative ? Nous avons recueilli quelques témoignages afin de vous éclairer sur la question.

Les parents ont souvent peur que les enfants ne s’adaptent pas à une vie différente. Vivre autrement signifie vivre en dehors de la norme. Or, la norme nous indique qu’il faut travailler, avoir des enfants, les élever dans une maison ou un appartement, les envoyer à l’école afin qu’ils passent le BAC et fassent des études. En somme, on nous dit depuis toujours qu’un enfant doit rentrer et rester dans le moule. Mais que se passe-t-il quand un enfant est élevé autrement ? Et finalement comment les enfants s’adaptent à une vie alternative ?

Les Kangooroule, qui ont décidé de devenir des nomades disent au sujet de leur petite fille de 22 mois : « J’ai quelques fois l’impression que la société voudrait nous faire croire que les bébés et les enfants sont des êtres qui s’adaptent peu, bourrés de rituels à ne jamais changer, de repères à ne jamais perturber. En gros, restons chez nous, et ne sortons pas du cadre (bien entendu chaque enfant est différent et a différents besoins, même s’ils disposent d’un tronc commun de besoins). Je vais peut-être vous étonner, mais celle qui s’est le mieux adaptée, c’est notre fille ! Alors que nous, il nous a fallu pas moins de 3 mois pour vraiment s’adapter à cette vie de nomades. »

portage bébé

@Kangooroule

Ce genre de témoignage est vraiment généralisé. Étonnamment, que ça soit sur un voilier, en camion ou van aménagé, en Tiny House, ou dans une communauté, tous les parents que nous avons interviewé ont répondu de la même manière : les enfants s’adaptent beaucoup mieux que les adultes au nouveau mode de vie.

 

tiny house en famille

@Bless this tiny House

Les raisons avancées sont :

Ces autres modes de vie sont souvent accompagnés d’une autre éducation. Contrairement au mode de vie normalisé où les parents travailleraient toute la journée, quand les familles font le choix de vivre autrement, les parents sont beaucoup plus présents, plus à l’écoute des enfants.

Les enfants s’épanouissent différemment, plus proche de la nature, plus ouverts sur le monde extérieur. Ce que les enfants apprennent avec d’autres modes de vie ce sont des choses concrètes qui vont les responsabiliser sur une vie future plus respectueuse de l’autre et de la nature.

Vivre autrement nécessite des aménagements pour les enfants

Mais pour que les enfants s’adaptent à une vie alternative, il faut faire quelques aménagements.

Déjà, il faut accepter d’aller au rythme de l’enfant. La famille Trastour (Nomads Road) est par exemple devenue nomade avec leurs deux filles, alors âgées de 6 et 8 ans. Ça fait maintenant plus de 10 ans qu’ils sont sur les routes. Ils ont toujours fait très attention à ne pas imposer cette vie alternative à leurs filles : pour chaque décision elles avaient leur mot à dire, ils n’hésitaient pas à s’arrêter quelques temps quand il sentaient que leurs filles en avait besoin…

voyager en famille

@Nomads Road

 

Les parents ont peur d’imposer cet autre mode de vie aux enfants. Que faire si finalement les enfants veulent rentrer dans le moule ?

Pour cela, les parents qui font le choix d’un autre mode de vie alternatif font souvent le choix de faire l’école à la maison afin de donner les bases scolaires à leurs enfants. Ainsi, une fois en âge de choisir, les enfants puissent toujours, s’ils le souhaitent, rejoindre la société normalisée.

Dans leur témoignage, la famille Massart (qui est partie avec leur petite fille de 2 ans et demi et ont eu un bébé sur le voilier) s’est beaucoup intéressée au sort des enfants qui vivent autrement. Ils expliquent ainsi qu’ils ont constaté que 10% des enfants devenus adultes ont décidé de revenir à une vie de sédentaires sur la terre ferme, et ne veulent plus entendre parler de la mer. Il est donc important de ne pas couper totalement les enfants du monde extérieur.

Voilà finalement le secret d’un enfant épanoui : pour que les enfants s’adaptent à une vie alternative, il faut aller à leur rythme, être présents et à l’écoute, et toujours leur laisser la possibilité de revenir à une vie plus classique.

vivre dans un camping car avec un bébé

@Kangooroule

toitslogosavoirplusEn savoir plus