Bébé et voilier : une aventure complètement imprévue

Tout a commencé en 2005. Axelle, la petite fille de Yann et Eve, alors âgée de 2 ans et demi, tombe subitement grièvement malade. Elle est diagnostiquée d’une mucoviscidose, et les médecins lui prédisent une espérance de vie de 10 ans. Yann est militaire, Eve est infirmière. Ils décident alors de tout plaquer pour montrer toute la beauté du monde à leur fille.

Ils ne connaissaient absolument rien à la voile, mais achètent un voilier qu’ils remettent en état. Les parents du couple, inquiets, se cotisent pour payer un skipper pour les former pendant 10 jours. Ils ont beaucoup appris de ces 10 jours, et apprendront le reste seuls sur les mers. Après 3 années d’aventure, Ewen s’invite à bord. Il nait au Panama, au moment où le voilier passait le canal. Alors qu’ils pensaient que ça pouvait être compliqué, ils constatent alors que bébé et voilier ne sont pas incompatibles.

bebe et voilier famille

@Yann et Eve Massart

vivre avec un bebe sur un voilier

@Yann et Eve Massart

bebe et voilier

@Yann et Eve Massart

voilier et enfants

@Yann et Eve Massart

 

Lors d’un rapide passage en France pour présenter le nouveau-né à la famille, Yann et Eve en profitent pour faire passer un nouvel examen médical à leur fille Axelle. Les médecins découvrent alors qu’ils s’étaient trompés de diagnostic. Axelle n’était pas atteinte d’une mucoviscidose, mais d’une forme grave d’allergie à l’oeuf.

Rassurés, ils ne se voient pourtant pas revenir à leur vie d’avant. Ils décident alors de continuer à vivre et à voyager autour du monde à bord de leur voilier.

Vivre avec de jeunes enfants à bord nécessite un peu d’organisation mais apporte une vie de famille épanouie

Ça fait maintenant plus de 10 ans qu’ils vivent cette nouvelle vie alternative. Les plus grandes difficultés qu’ils aient rencontrées étaient liées au mauvais temps. Pour le reste, la vie à bord s’est finalement organisée naturellement.

Les deux enfants sont actuellement âgés de  11 et de 5 ans. Pour l’école, le couple a décidé d’opter pour le CNED. Après Axelle, c’est maintenant au tour d’Ewen d’apprendre à lire.

enfants sur un voilier

@Yann et Eve Massart

 

Avec un minimum d’organisation, la vie à bord n’est pas plus compliquée que sur terre. Jeune enfant, bébé et voilier sont des cartes d’entrées qui facilitent le contact avec les locaux, et ces rencontres et belles aventures permettent aux enfants de s’épanouir autrement. 

Avec cette nouvelle vie sur les mers, Yann et Eve nous expliquent qu’ils sont nés une seconde fois. Loin des tourments de la société, ils touchent enfin à la vraie liberté.

Et pour tout ce qui est pratique (travail, administration, assurance…), comment ça se passe ?

Changer de vie du jour au lendemain a finalement été simple : ils ont tout lâché derrière eux, ont tout vendu et ne possèdent d’ailleurs plus que leur voilier. Pour résilier les différents contrats qu’ils avaient souscrits (comme par exemple l’électricité, ou le téléphone…) ils ont pris le relevé de comptes des derniers mois pour voir qui prélevait de l’argent sur leurs comptes, et ont envoyé des lettres types.

bebe et voilier filet

@Yann et Eve Massart

Mais pour tout le côté administratif, les choses ont été plus compliquées car dans leur cas il y a un vrai vide juridique.

Yann et Eve travaillent tout deux comme instructeurs de survie dans la jungle, et proposent d’ailleurs des stages. Eve passe en ce moment tous les mardis dans l’émission The Island en tant que consultante survie. Cela leur permet de gagner de l’argent qu’ils déclarent en France. Mais problème : À partir du moment où l’on passe moins de 6 mois en France, il faut se déclarer à l’étranger (s’inscrire dans un consulat en donnant une adresse), chose impossible pour la famille. Ils ont donc fait appel à une professionnelle des impôts afin de débloquer la situation.

Une nouvelle vision de la vie

Depuis le début de leur voyage, leur conception de la vie a totalement été bouleversée. Au final, ce mauvais diagnostic et l’arrivée du bébé sur le voilier ont totalement changé leur vie. Le couple a installé dans le carré du voilier une citation du Dalai Lama : 
« L’être humain perd sa santé à gagner de l’argent et par la suite, il perd son argent à se refaire une santé. Il pense au futur, au point d’oublier le présent, de sorte qu’il ne vit ni dans le présent, ni dans le futur. Finalement, il vit comme s’il n’allait jamais mourir et il meurt comme s’il n’avait jamais vécu .. »
bebe et voilier

@Yann et Eve Massart

toitslogosavoirplusEn savoir plus