Salomé et Kevin, 24 et 27 ans, ont décidé d’autoconstruire leur propre Tiny House fixe. Ils partagent les différentes étapes dans des vidéos instructives pour montrer que l’autocontruction d’une petite maison à ossature bois est accessible à tous.

autoconstruction d'une Tiny House sans remorque

@Comme un pingouin dans le désert

Naissance d’un projet de vie alternative : autoconstruire une Tiny House sans roues

Ça faisait longtemps qu’ils avaient envie d’autoconstruire leur maion. Ils y ont vu une opportunité de réellement savoir comment leur maison été faite. Connaître sa maison, c’est aussi savoir la réparer et gagner ainsi en autonomie.

Avant de se lancer dans l’autoconstruction d’une petite maison à ossature bois, Kevin et Salomé ont pris goût à la vie alternative minimaliste dans la petite surface de leur camion aménagé qu’ils ont depuis 2013. Ils ont d’ailleurs perfectionné leurs connaissances en bricolage en l’aménageant eux-mêmes. L’autoconstruction d’une maison est plus compliquée que l’aménagement d’un van mais le couple s’est beaucoup documenté sur le sujet. Les deux jeunes ont réfléchi durant un an et demi sur le projet avant de se lancer à la recherche du terrain idéal.

fourgon aménagé

@Poimobile

fourgon aménagé

@Poimobile

Pour leur maison, ils ont opté pour une Tiny House. La Tiny House est une petite maison en bois mobile normalement construite sur une remorque avec des roues mais le couple a préféré construire sa Tiny House sans les roues pour plusieurs raisons. En faisant une Tiny House fixe, il n’auraient plus les contraintes de poids imposées par la remorque et le code de la route. Sans la contrainte de poids, ils peuvent ainsi construire plus costaud et avoir la liberté de choisir la taille de leur future maison. Une maison fixe leur offrait également la tranquillité au niveau administratif car, alors qu’une Tiny House mobile a besoin d’une autorisation à la mairie (autorisation qui peut évoluer au gré du maire), la maison à ossature bois nécessite un permis de construction. Une fois que ce permis de construire est accordé le maire ne peut plus reculer.

 

autoconstruction maison ossature bois

@Comme un pingouin dans le désert

Une vie minimaliste vers l’autonomie et le respect de l’environnement

Kevin et Salomé ont décidé d’autoconstruire une maison en ossature bois car le bois est écologique, durable et esthétique. Le sol, les murs et le toit seront faits en bois Douglas local, l’isolation sera faite en laine de bois et le contrevenant en OSB. Ils ont également opté pour la solution d’une petite maison qui ne coûte pas très cher à construire et permet de ne pas faire de crédit pour un prêt.

Leur but à long terme est l’autonomie énergétique complète et l’autonomie alimentaire à 90% grâce à un potager en permaculture. Ainsi, ils prévoient de récupérer l’eau de pluie et d’installer des panneaux solaires. Ils ont déjà un puits sur le terrain.

L’obtention de leur permis de construire a malheureusement été retardée à cause d’une incompréhension sur la petite taille de la maison. Mais une fois les corrections apportés sur les documents, Kevin et Salomé ont pu commencer les travaux en mai 2017 en commençant par autoconstruire l’abri de jardin où ils entreposent maintenant leurs outils.
La taille de la Tiny House surprend toujours les personnes. Dans notre société matérialiste actuelle, la maison idéale doit être grande. Mais une grande maison est énergivore. Leur future maison en ossature bois fera 32m² au sol + une mezzanine de 16m².

 

autoconstruction tiny house sans remorque

@Comme un pingouin dans le désert

Ils ont prévu 4 mois pour construire le gros œuvre et 4 mois supplémentaire pour l’aménagement intérieur. 

À travers leur blog et leurs vidéos, le couple espère inspirer d’autres personnes à se lancer dans l’aventure de l’autoconstruction d’une habitation plus respectueuse de l’environnement. Ils nous montrent ainsi qu’autoconstruire sa maison n’est pas un projet irréaliste. Avec un peu de courage et de motivation c’est un projet accessible à tous.

En savoir plus